Accueil Actualité La commune d’Agadir adopte son plan d’action 2022-2027
ActualitéUne

La commune d’Agadir adopte son plan d’action 2022-2027

Axé sur quatre dimensions pour se hisser en métropole nationale

Feuille de route : Le plan d’action 2022-2027 de la commune d’Agadir mobilise un investissement total de quatre milliards DH.

Adopté récemment lors d’une session ordinaire présidée par Aziz Akhannouch, ce programme est le fruit d’une approche consultative avec les différents acteurs au niveau de la ville d’Agadir marquée par la participation de plus de 1.000 personnes et de quelque 140 instances et associations locales.
Nécessitant un financement de plus de 4 milliards DH, ce plan d’action vise notamment à réaliser un espace territorial attractif en améliorant la qualité de vie à Agadir et renforçant le caractère durable et intelligent de la ville.
Dans les détails, le conseil communal d’Agadir a alloué à lui seul 2 milliards 700 millions de dirhams pour financer ce programme ambitieux, selon quatre dimensions inscrites dans la vision générale qui constitue la feuille de route du conseil au cours du mandat en cours.

La première dimension est l’amélioration de l’attractivité territoriale en améliorant la qualité de vie dans la ville et en participant au décollage socio-économique et également faire d’Agadir un phare culturel et artistique en consolidant son identité amazighe dans la perspective d’en faire une capitale mondiale de la culture amazighe. D’autre part, cette dimension comprend l’investissement de 313 millions DH dans le secteur sportif pour en faire un levier de développement, à travers la promotion et la redynamisation des infrastructures sportives de proximité et la création d’un village olympique à proximité du Grand Stade d’Agadir.

Tandis que la deuxième dimension a trait à une ville durable et intelligente. Elle porte sur la préservation de l’environnement par une série de campagnes de sensibilisation de la population, ainsi que la modernisation des actions de nettoyage et de la gestion des déchets, outre la création d’équipements verts dans différents quartiers de la ville et ce pour un budget de 373 millions de dirhams. Cette dimension s’articule également autour de l’avancement des chantiers de numérisation et de l’amélioration de l’expérience du citoyen en investissant dans les technologies modernes afin d’augmenter l’efficacité et la qualité des services de proximité.

La troisième dimension consiste en un conseil communal ouvert basé sur le renforcement du modèle démocratique et de la gestion inclusive par une gouvernance ouverte centrée sur le citoyen, ainsi qu’une gestion efficace des ressources humaines et des services communaux et l’élaboration d’une stratégie financière et fiscale tournée vers l’avenir, et ce pour un coût total de 15 millions DH.

Quant à la quatrième dimension liée à la création d’une infrastructure moderne, elle ambitionne la création de 7 nouveaux pôles urbains pour transformer Agadir en une grande ville moderne et un modèle de développement urbain, tout en donnant la priorité aux quartiers sous-équipés pour instaurer une véritable justice spatiale ainsi qu’un développement cohérent, harmonieux et équitable.

Articles similaires

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

Adoption de lois, les parlementaires mettent le turbo

La session parlementaire d’automne sera bientôt clôturée Parlement.» C’est une course contre...

Démographie : Les derniers chiffres du HCP sur la population

Dans son annuaire statistique 2022, le HCP donne un aperçu des évolutions...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie