Actualité

La SIE franchit un nouveau cap

Avec une nouvelle offre pour booster l’efficacité énergétique

Stimuler 
Une nouvelle offre pour stimuler le marché de l’efficacité énergétique. C’est ce que propose la SIE qui vient d’en faire l’annonce dans un communiqué daté du 17 mai 2023. Les détails.

La SIE agit en tant que facilitateur et tiers de confiance sur le marché national, accompagnant ses clients jusqu’à l’atteinte de leurs objectifs de sobriété énergétique. «Afin d’impulser et d’opérationnaliser l’exécution des projets d’efficacité énergétique au Maroc, et ainsi répondre aux exigences du second pilier de la stratégie énergétique nationale qui vise 20% d’économie d’ici 2030, la gouvernance de la SIE, sous la présidence de Leila Benali, ministre de la transition énergétique et du développement durable, a officiellement opté pour un réel changement d’identité de la société : la SIE est devenue la Société d’ingénierie énergétique, la Super ESCO du Royaume du Maroc focalisée sur l’exécution des projets d’efficacité énergétique (EE)», argumente la SIE dans un communiqué.

Et d’ajouter: «Elle adresse, aujourd’hui, tant le secteur public que le secteur privé avec une nouvelle offre pour stimuler le marché de l’efficacité énergétique». Dans ce sens, la SIE met à la disposition du marché son expertise en EE et agit comme facilitateur pour la mise en œuvre de solutions intégrées. «Autrement dit, en intermédiation contractuelle, la SIE externalise toutes les exécutions de ses projets et études au profit des entreprises et cabinets privés intervenant au Maroc, en s’appuyant sur son règlement des marchés assoupli, adapté au secteur du service énergétique et approuvé par sa gouvernance», relève la même source.

A cet effet, la SIE accompagne les administrations, les établissements et les entreprises publics ainsi que les collectivités territoriales et leurs groupements pour la mise en œuvre des projets d’efficacité énergétique. Concernant le secteur privé, il s’agit de finaliser les composants indispensables à la dynamique de marché, démontrer la viabilité économique des dispositions mises en place puis laisser les entreprises privées libres de fonctionner dans une logique de rentabilité avérée.

«Une fois le privé pleinement opérationnel dans le secteur de l’EE, la SIE concentrera 100% de ses efforts sur le secteur public en accompagnateur des institutions publiques dans un rôle d’intermédiation contractuelle et de facilitateur pour les entreprises privées qui exécutent les marchés», conclut la même source.

Articles similaires

Actualité

Malte salue les réformes majeures entreprises par le Maroc sous le leadership de SM le Roi

La République de Malte a salué les réformes majeures entreprises par le...

ActualitéCouverture

Tissu productif : radioscopie de la TPME marocaine

Dans le cadre de sa mission de production de statistiques et d’indicateurs...

Actualité

Marrakech : Fin de la visite au Maroc de Jill Biden

La Première Dame des États-Unis d’Amérique, Jill Biden, a quitté, lundi Marrakech,...