La société civile appelle à adopter l’approche parité et égalité

La société civile appelle à adopter l’approche parité et égalité

Formation du gouvernement et des Conseils communaux et régionaux

La Fédération de la Ligue démocratique des droits des femmes (FLDF) lance un appel pour respecter l’approche de l’égalité et la parité dans la formation du gouvernement et des Conseils communaux et régionaux. «Nous avons soulevé à plusieurs reprises nos positions quant à la réalité de la participation politique des femmes et nous avons constaté que le Maroc, malgré quelques légers progrès, a encore raté son rendez-vous avec la parité en raison du consensus partisan et politique qui a marginalisé les femmes dans les négociations et dans les lois», souligne la FLDF dans un communiqué.

La Fédération relève en effet que «dix ans après la promulgation de la Constitution de 2011, les droits humains des femmes qui y sont énoncés sont restés sans réelle activation en l’absence d’une vision officielle claire pour la réalisation effective de la parité et de l’égalité de genre aux niveaux institutionnel, politique, civil, économique, social et culturel». Et de rappeler que la Constitution a «renforcé le principe de la parité à travers les articles 19 et 164, en plus d’approuver la loi instituant la commission paritaire et luttant contre toutes les formes de discrimination, la réalisation du principe de la parité entre les femmes et les hommes dans l’accès au poste d’élu reste trébuchant».

A cet effet, l’organisation féminine recommande d’adopter le principe constitutionnel stipulant la parité entre les femmes et les hommes dans l’exercice des fonctions de responsabilité à tous les niveaux. Elle préconise par ailleurs d’opter pour le principe de parité dans les alliances et les négociations en cours pour la formation des Conseils des collectivités territoriales, avec l’autonomisation des femmes pour accéder à la présidence des communes et des régions. Enfin, la FLDF appelle à la création d’urgence de la Commission pour la parité et la lutte contre toutes les formes de discrimination, avec une révision de la loi 79.14, qui l’a mise à jour conformément aux Principes de Paris.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *