970x250

L’Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès

L’Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins tient son AG à Meknès

Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts, Mohammed Sadiki a présidé, samedi à Meknès, l’ouverture de l’Assemblée Générale de l’Association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins (ANOC).

L’assemblée générale de cette association nationale a porté sur la présentation et l’examen des rapports moral, financier et technique, le renouvellement du tiers des membres du Conseil d’Administration et sur la présentation des recommandations des régions.

Intervenant à cette occasion, M. Sadiki a souligné le rôle important que joue l’association Nationale des Eleveurs Ovins et Caprins dans le développement de la filière des viandes rouges et la préservation des races ovines et caprines au niveau national ainsi que dans l’encadrement des producteurs.

Après avoir mis l’accent sur l’importance du secteur de l’élevage et sa contribution à la consolidation de la souveraineté et la sécurité alimentaire, le ministre a indiqué que l’association représente un modèle d’organisation professionnelle « réussi » et « durable », louant, par la même occasion, le travail accompli par l’Association et les résultats obtenus dans le cadre du Plan Maroc Vert (PMV).

Il a fait savoir, dans ce cadre, que l’association a pu tripler le nombre de ses adhérents et nombre de têtes d’ovins et de caprins encadrés, et ce, à travers les programmes et projets agricoles régionaux réalisés dans un cadre partenarial avec le ministère.

Et M. Sadiki de relever que les efforts seront poursuivis dans le cadre de la stratégie Génération Green pour renforcer le développement de la filière viandes rouges et la filière lait, contribuer à l’amélioration des revenus des éleveurs et créer de nouvelles opportunités d’emploi au profit des jeunes.

Selon le responsable gouvernemental, un contrat programme spécifique aux petits ruminants est en cours de préparation par les services du ministère pour mettre en place les mécanismes d’appui aux éleveurs pour les aider à faire face aux effets des conditions difficiles que traverse le secteur notamment à cause de la sécheresse.

De son côté, le président de l’ANOC, Abderrahmane Majdoubi s’est attardé sur les efforts que l’ANOC déploie, depuis sa création 40 ans plus tôt, pour l’encadrement des éleveurs et leur accompagnement dans tous les domaines en lien avec leur activité, faisant état de la création de 166 groupements professionnels à travers le Royaume et la mise en oeuvre de plusieurs programmes en collaboration avec le département de tutelle.

En ce qui concerne les programmes de l’amélioration génétique, il a fait état de 15 races locales dont huit races ovines et 7 caprines ainsi que de 9766 éleveurs actifs dans l’amélioration des ovins et 1689 éleveurs de caprins.

A l’issue des discussions, les rapports moral, financier et technique ont été approuvés, comme il a été procédé au renouvellement du tiers des membres du conseil d’administration.

A noter que l’ANOC encadre un réseau d’adhérents qui comprend environ 15.500 éleveurs exploitant 4,2 millions de têtes d’ovins et de caprins.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *