ActualitéUne

Le Chef du gouvernement préside la deuxième réunion de la Commission nationale pour le développement numérique

© D.R

Le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch a présidé, mercredi à Rabat, la deuxième réunion de la Commission nationale pour le développement numérique.

Lors de cette réunion, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’Administration, Ghita Mezzour, a présenté un exposé actualisé sur « les orientations générales du développement numérique – Maroc digital 2030 » et ce, suite aux rencontres organisées avec les membres de la commission en vue de collecter leurs propositions et avis afin de contribuer à l’enrichissement de la stratégie nationale pour le développement du numérique, indique un communiqué du département du Chef du gouvernement.

Cette stratégie entend permettre aux citoyennes et citoyens de bénéficier sur un pied d’égalité de prestations numériques, en veillant à ancrer les bonnes pratiques et à accompagner l’administration publique dans le chantier de sa transition numérique, souligne la même source, ajoutant qu’elle vise également à ériger le Royaume en pays producteur de solutions numériques, à créer des opportunités d’emploi à travers l’attraction des investissements et à accompagner les jeunes talents dans le domaine du digital.

Dans ce sens, M. Akhannouch a affirmé que le gouvernement parie sur le renforcement de la digitalisation de l’Administration publique et sur le développement de l’économie numérique, en droite ligne des Hautes Orientations Royales et conformément aux engagements du programme gouvernemental.

Il a mis l’accent sur l’attachement du gouvernement à mettre en œuvre le chantier de la transition numérique de manière optimale, eu égard à son rôle important dans l’amélioration de la qualité des prestations des services publics, la création de richesses et le développement économique.

Cette réunion a été l’occasion de rappeler les deux axes fondamentaux des « orientations générales du développement numérique – Maroc digital 2030 », notamment la digitalisation des services publics qui vise à accélérer la cadence de numérisation des services publics en veillant à leur qualité, à travers une méthodologie centrée autour de l’usager, qu’il soit citoyen ou entreprise.

Il s’agit également de l’injection d’une dynamique nouvelle dans l’économie numérique en vue de développer des solutions numériques marocaines et créer de la valeur et des emplois. Ce pilier s’articule autour de trois principaux axes, à savoir le développement du secteur de l’offshoring, l’édification d’un écosystème dédié aux entreprises en développement et l’accompagnement de la digitalisation des petites et moyennes entreprises.

Ont pris part aux travaux de cette deuxième réunion, des membres du gouvernement, ainsi que les membres de la commission, en plus des représentants des secteurs public et privé et des corps professionnels et experts.

Articles similaires

ActualitéUne

Vidéo/SIAM. La recherche & l’innovation, des solutions incontournables pour le développement de l’agriculture

La recherche agricole se présente comme un allié incontournable dans le contexte...

ActualitéRégions

Une journée d’information au profit des futurs retraités à Beni Mellal

A l’instar de toutes les régions du Royaume et en partenariat avec...

ActualitéUne

Impôts : le 30 avril, dernier délai pour la déclaration des revenus Professionnels

La Direction Générale des Impôts (DGI) rappelle aux contribuables titulaires de revenus...

EconomieUne

Préventica souffle sa 10ème bougie en mai

150 exposants nationaux et internationaux y sont attendus