Accueil Actualité Le Maroc engagé à soutenir l’action des trois Commissions climat africaines
ActualitéUne

Le Maroc engagé à soutenir l’action des trois Commissions climat africaines

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside un side-event de haut niveau à la Cop 27

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa, Ambassadeur de Bonne volonté de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo, a présidé, mercredi à Charm el-Cheikh, un side-event de haut niveau sur «la Finance climat au centre de l’opérationnalisation de la Commission climat du Bassin du Congo et du Fonds Bleu pour le Bassin du Congo». Organisée dans le cadre de la COP27, cette rencontre a été une occasion pour réitérer le fort engagement du Maroc à soutenir l’action des trois Commissions climat africaines. «Le Royaume du Maroc, en tant que pays partenaire fondateur, et surtout en tant que membre africain solidaire de la Région, est résolument engagé à contribuer à la réalisation des objectifs arrêtés à l’occasion du premier Sommet de Brazzaville et des actions concrètes préconisées depuis lors», a affirmé SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a tenu à remercier les participants à cette réunion de haut niveau organisée à l’initiative de la République du Congo, qui préside la Commission climat du Bassin du Congo, et du Royaume du Maroc, partenaire fondateur des trois Commissions climat africaines, soulignant que leur présence active à cette rencontre émane de leur «engagement à contribuer à la réussite de l’indispensable et vertueux projet qui nous réunit aujourd’hui». SAR la Princesse Lalla Hasnaa a également souligné que dans la continuité de l’impulsion donnée par SM le Roi Mohammed VI, le Royaume poursuit un programme d’assistance technique destiné à soutenir la présidence de la Commission climat du Bassin du Congo, notant que le Maroc accompagne ainsi le développement du Fonds Bleu (F2BC) et déploie son expertise en matière de lutte contre les changements climatiques, notamment à travers le Centre de compétences changement climatique (4C Maroc). Dans ce cadre, Son Altesse Royale a rappelé que la Région du Bassin du Congo constitue le second réservoir de carbone du monde, insistant que sa préservation constitue, dès lors, un défi mondial majeur et engage la responsabilité de toutes les parties prenantes.

A cet effet, SAR la Princesse Lalla Hasnaa a mis l’accent sur la nécessité de fournir les moyens financiers et techniques, à même de contribuer à un modèle économique alliant durabilité et innovation, pour permettre aux populations concernées de devenir plus résilientes aux changements climatiques et, ce faisant, leur assurer une amélioration significative de leurs conditions de vie. Son Altesse Royale a rappelé, en outre, la tenue en 2016 à Marrakech, à l’initiative de SM le Roi Mohammed VI, de la réunion des chefs d’État et de gouvernement africains, au cours de laquelle ils ont décidé de prendre en main le destin du continent en matière de lutte contre le changement climatique. La présidence de la Commission climat du Bassin du Congo a été alors confiée au président de la République du Congo, Denis Sassou Nguesso, dont le leadership a permis de réaliser des avancées concrètes dans la mise en place de cette Commission et d’établir son instrument de financement, le Fonds Bleu, a soutenu SAR la Princesse Lalla Hasnaa, relevant que «l’Afrique peut se réjouir, aujourd’hui, d’avoir franchi des étapes tangibles». A ce titre, plus de 250 projets nationaux et sous-régionaux pertinents, qui participent d’une vision globale et d’une démarche cohérente, ont été minutieusement identifiés, fait observer Son Altesse Royale, soulignant néanmoins que malgré tous les efforts fournis, le financement de ce projet reste encore un défi majeur qui pénalise la démarche continentale. C’est pourquoi la région du Bassin du Congo doit pouvoir compter sur l’ensemble des partenaires multilatéraux et bilatéraux du continent pour obtenir un soutien adéquat et bénéficier des mécanismes de financement climat, peut-on conclure de SAR la Princesse Lalla Hasnaa.

Articles similaires

Tunnel de tichka : vers une implication du fonds Mohammed VI

Les responsables comptent sur ce nouveau mécanisme pour boucler le montage financier...

Lancement de l’initiative «Génération Entrepreneurs»

100.000 bénéficiaires accompagnés entre 2023 et 2026 Entrepreneuriat.» C’est parti pour « Génération...

Prévention du suicide: Sourire de Reda appelle à la création d’un Observatoire national

Campagne annuelle : Engagée depuis des années dans la lutte contre le...

Séisme en Turquie : Cellule de crise par l’ambassade du Maroc à Ankara

Suite au tremblement de terre qui a frappé la Turquie, l’ambassade du...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus