Accueil Actualité Le Maroc souligne en Pologne son attachement aux principes de l’Acte de Helsinki
ActualitéUne

Le Maroc souligne en Pologne son attachement aux principes de l’Acte de Helsinki

Le Maroc a souligné son attachement aux principes et valeurs de l’Acte de Helsinki à l’occasion de sa participation aux travaux de la réunion ministérielle de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui s’est tenue jeudi et vendredi dans la ville polonaise de Lodz.

Dans une allocution à l’occasion de cette réunion, l’ambassadeur du Maroc en Pologne, Abderrahim Atmoun, a mis en avant l’importance de ce document qui consacre l’engagement des pays signataires en faveur de la paix, de la sécurité et de la justice ainsi que du développement continu des relations amicales et de la coopération, notant que l’OSCE célébrera, dans deux ans, le 50ème anniversaire de l’adoption de cet acte.

La célébration de cet anniversaire « sera un moment propice pour évaluer les étapes franchies et entrevoir les actions pour consolider ce processus et réfléchir ensemble sur l’avenir de ce partenariat », a-t-il dit, soulignant que le Maroc a « toujours prôné la confiance, le dialogue, la coopération et la négociation pour trouver des solutions réalistes et durables dans ses relations euro-méditerranéennes ».

Dans le même ordre d’idées, M. Atmoun a mis l’accent sur l’importance d’impliquer tous les acteurs pour faire face aux nouveaux défis complexes comme le terrorisme, la migration clandestine, la traite des êtres humains, la cybercriminalité et le changement climatique.

Le Royaume a fait de la sécurité régionale et de la stabilité en Afrique subsaharienne et en Méditerranée une de ses « priorités stratégiques », a poursuivi le diplomate.

« Cet attachement constant aux valeurs de paix et aux vertus du dialogue a été réaffirmé dans le message de SM le Roi Mohammed VI adressé aux participants du 9ème Forum mondial de l’Alliance des civilisations des Nations Unies qui s’est tenu à Fès, et dans la Déclaration trilatérale conjointe, signée le 22 décembre 2020, entre le Maroc, les Etats-Unis et Israël, dans le cadre des accords d’Abraham », a-t-il affirmé.

Signé le 1er août 1975 à l’issue de la Conférence sur la sécurité et la coopération en Europe (CSCE) lancée en 1973, l’Acte de Helsinki contient un certain nombre d’engagements clés concernant les questions politico-militaires, économico-environnementales et de droits de l’homme.

L’acte, signé par 35 Etats, dont les États-Unis, le Canada et l’ensemble des pays européens, à l’exception de l’Albanie, établit un socle de dix engagements politiques et de principes, dont le non-recours à la force et l’inviolabilité des frontières, qui demeurent deux pierres angulaires de la sécurité en Europe.

Le Maroc jouit d’un statut de partenaire Méditerranéen pour la coopération de l’OSCE.

Articles similaires

Le Festival Mawazine-Rythmes du Monde annonce son come-back en 2024

Après trois années d’interruption dues à la pandémie du Covid 19, le...

Salon Halieutis : Une vitrine pour l’économie bleue

Le Salon a ouvert ses portes mercredi à Agadir Evénement. Après un...

 Développement régional : 6 contrats programmes signés pour une valeur de 29,13 MMDH

Six contrats programmes de développement régional ont été signés, pour une enveloppe...

Le Maroc a accueilli près de 11 millions de touristes en 2022

Avec un taux de récupération de 84% par rapport à 2019 Retour...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux