Le parti de l Istiqlal se dit ouvert à toute proposition de solution

Le parti de l Istiqlal se dit ouvert à toute proposition de solution

Quelques heures seulement après l’audience royale accordée au secrétaire général du parti, le comité exécutif de l’Istiqlal a convoqué une réunion extraordinaire. «La réunion a été consacrée à l’examen de l’audience royale accordée à M. Hamid Chabat, secrétaire général du PI, qui a présenté à cette occasion un mémorandum détaillé sur la décision du conseil national du parti de se retirer du gouvernement», a affirmé Adil Benhamza, porte-parole du PI. Et d’ajouter : «Le comité exécutif a exprimé sa réjouissance et sa sérénité après l’audience royale. Nous restons donc sereins, notamment au vu des circonstances qui ont marqué la campagne menée par le PI à l’échelle nationale pour clarifier la décision du parti».

Pour rappel, le conseil national de l’Istiqlal avait décidé quasi unanimement de quitter le gouvernement actuel mené par le PJD (Parti de la justice et du développement) suite à des divergences entre les deux formations sur la gestion des dossiers de l’Exécutif. Invoquant l’article 42 de la Constitution de 2011, le PI a décidé de maintenir ses six ministres dans le gouvernement en attendant l’audience royale. C’est chose faite aujourd’hui.

«Nous attendons, sous peu, la réponse de SM le Roi», a déclaré Hamid Chabat devant les médias à sa sortie de sa rencontre avec le Souverain. De leur côté, les responsables du PJD, notamment son secrétaire général et chef de gouvernement Abdelilah Benkirane, gardent le silence. Ce dernier qui était mercredi l’hôte des députés à la première Chambre du Parlement dans le cadre des séances mensuelles de questionnement sur la politique générale, n’a pas souhaité commenter cette information qui marque une nouvelle étape dans le processus politique du pays.

Les Istiqlaliens, quant à eux, insistent sur l’importance du dossier et ne manquent pas d’envoyer des messages politiques. «Il s’agit d’une étape importante et déterminante concernant l’interprétation démocratique de la Constitution et la mise en œuvre de ses dispositions», a poursuivi M.Benhamza. Et de conclure: «Notre parti reste ouvert sur toutes les propositions de solutions dans les prochains jours». A noter que l’Istiqlal reprendra sa campagne à travers le Royaume pour expliquer ses motivations.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *