Le quota du Maroc réduit de 6400 pèlerins suite à une décision saoudienne d’une baisse de 20%

Le quota du Maroc réduit de 6400 pèlerins suite à une décision saoudienne d’une baisse de 20%

Le ministre des Habous et des Affaires Islamiques, Ahmed Taoufiq, a annoncé lundi, que le quota du Royaume du Maroc pour le Hajj de cette année (1434/2013) sera réduit de 20% , soit 6400 pèlerins, dont 5662 de la campagne supervisée par le ministère et 735 de la part réservée aux agences de voyage, le nombre total de pèlerins passant ainsi de 32.000 initialement prévus à 25.600.

Cette réduction fait suite à une décision des autorités saoudiennes de baisser de 20%  le nombre des pèlerins en provenance de l’ensemble des Etats arabes et islamiques, en raison des travaux d’extension de la grande mosquée de la Mecque.

Lors d’une rencontre avec les représentants de la presse nationale, M. Taoufiq a expliqué que, dans un souci d’objectivité et d’équité, ce nombre sera ponctionné des listes des plus jeunes, hommes et femmes, et plus précisément celles et ceux nés en 1961 et années suivantes pour la campagne officielle, en tenant compte des cas de conjoints voyageant ensemble et sans toucher à la part des personnes âgées et de leur compagnons (15% ). Ce critère d’âge (le moins âgé) sera également appliqué aux pèlerins faisant partie du quota réservé aux agences de voyage, a-t-il précisé.

Les pèlerins dont les noms seront supprimés des listes de cette année, dans le cadre de cette opération, seront informés par les Walis et gouverneurs, a ajouté le ministre, qui a fait savoir que la révision des listes se fera au niveau des préfectures et provinces, avec des taux qui varieront, par conséquent, en fonction de la pyramide des âges.

Le ministre a affirmé que les pèlerins qui ne partiront pas cette année en raison de cette révision seront prioritaires l’année prochaine, sachant qu’il ne leur sera demandé de payer aucun montant supplémentaire, qu’il s’agisse du prix du billet d’avion, des frais de séjour ou des frais de déplacement à l’intérieur du territoire saoudien.

Le ministère, a indiqué M. Taoufiq, contactera les autorités saoudiennes dans les plus brefs délais pour savoir si cette mesure s’appliquerait également l’année prochaine (1435), dans lequel cas les mêmes conditions et critères seront appliqués aux candidats au pèlerinage issus de la loterie en cours.

Les autorités saoudiennes avaient annoncé dimanche que nombre des pèlerins étrangers autorisés à se rendre, au début d’octobre, à la Mecque pour accomplir le pèlerinage annuel a été réduit de 20% en raison des travaux d’extension des lieux saints.

Selon le ministre saoudien du Hajj, Bandar Hajjar, qui a qualifié cette décision d' »exceptionnelle et temporaire », le nombre des pèlerins venant de l’intérieur du Royaume d’Arabie Saoudite a été réduit de 50% .

Selon le responsable saoudien, les travaux d’extension en cours à la Grande mosquée de La Mecque devraient ajouter 400.000 m2 et porter la capacité d’accueil du site à 2,2 millions de personnes, rassemblées en même temps. L’esplanade de la Grande mosquée de La Mecque, qui s’étend sur 368.000 m2, a actuellement une capacité d’accueil de quelque 1,5 million de fidèles.

En principe, chaque pays musulman a droit à un quota de 1.000 pèlerins pour un million d’habitants.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *