970x250

Le soutien aux transporteurs augmenté de 40%

Le soutien aux transporteurs augmenté de 40%

Le gouvernement revalorise les aides dès ce mois de juillet

Bonne nouvelle pour les transporteurs routiers. Le gouvernement vient d’annoncer une nouvelle mesure dans le but de préserver le pouvoir d’achat des citoyens. En effet, les aides directes versées aux transporteurs routiers vont augmenter de 40% dès les prochains jours. Dans les détails, le gouvernement explique que la revalorisation concernera la quatrième tranche du soutien destiné aux transporteurs au cours de ce mois de juillet.

Les responsables affirment que le soutien fourni depuis le mois de mars dernier est destiné à préserver le pouvoir d’achat des citoyens. Le but est ainsi d’éviter la répercussion de la hausse des tarifs à la pompe sur les prix des biens et marchandises transportés. Pour rappel, le gouvernement avait lancé officiellement, en mars dernier, le processus de soutien exceptionnel aux professionnels du secteur du transport routier, qui avait été annoncé lors du Conseil de gouvernement du 10 mars 2022, couvrant environ 180.000 véhicules.

Par ce soutien, le gouvernement vise à accompagner les professionnels du secteur du transport routier, à travers l’atténuation des impacts de la hausse des prix du carburant au niveau national, causé par la hausse continue des prix à l’international. Concrètement, les professionnels du transport public de voyageurs avaient bénéficié au titre de la première tranche d’une subvention de 2.200 DH pour les grands taxis, 1.600 DH pour les petits taxis, 1.800 DH pour les véhicules de transport mixte dans le monde rural, auxquels s’ajoutent 7.000 DH pour les autocars inter-villes et 6.200 DH pour les autobus.

S’agissant du transport touristique, les professionnels ont bénéficié d’un soutien financier de 2.800 DH au profit des autocars de 1ère série, 1.400 DH pour les minibus de 2ème série et 1.000 DH pour les véhicules de 3ème série (TGR/TLS). En ce qui concerne les professionnels du transport de marchandises pour compte d’autrui, un soutien financier de 1.000 DH a été alloué aux véhicules de dépannage, 2.600 DH pour les camions dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes et inférieur à 14 tonnes, 3.400 DH pour les camions dont le PTAC est compris entre 14 et 19 tonnes, et 4.200 DH pour les camions dont le PTAC est supérieur à 19 tonnes, ainsi que 6.000 DH au profit des tracteurs routiers.

S’agissant du soutien alloué au transport de personnel et au transport scolaire, les professionnels du transport de personnel pour compte d’autrui ont bénéficié d’une aide financière de 1.200 DH pour chaque véhicule, et de 1.000 DH pour chaque véhicule affecté au transport scolaire pour compte d’autrui. Ce sont ces montants qui vont augmenter au titre du prochain versement pour aider les transporteurs à faire face à la hausse des prix à la pompe. Par cette nouvelle annonce, le gouvernement continue de déployer les moyens nécessaires pour soutenir le pouvoir d’achat des ménages dans la conjoncture actuelle.

A noter que l’Exécutif a pris une batterie de mesures au cours des derniers mois pour faire face à la hausse des matières premières dans les marchés internationaux en raison des répercussions de la crise sanitaire ainsi que des tensions au niveau de l’Est de l’Europe.

Rallonge budgétaire

Le gouvernement avait également annoncé une rallonge supplémentaire concernant la Caisse de compensation. Dans ce sens, le Conseil de gouvernement avait examiné et approuvé au début de ce mois de juin le projet de décret n° 2.22.410 pour l’ouverture de crédits additionnels dans le cadre du budget de fonctionnement – charges communes. Selon un communiqué du gouvernement publié à l’issue de sa réunion hebdomadaire, ce nouveau texte a pour objectif de poursuivre la politique du gouvernement visant à protéger le pouvoir d’achat des citoyens à travers le maintien des prix de vente locaux concernant le gaz butane ainsi que pour assurer la stabilité des prix du sucre, ce qui a conduit à l’augmentation conséquente des dépenses de compensation par rapport aux crédits ouverts dans le cadre de la loi de Finances de 2022. Dans ce sens, le gouvernement a décidé de recourir à l’ouverture de crédits supplémentaires d’un montant de 16 milliards de dirhams, pour couvrir les frais de la Caisse de compensation.

Environ 1,4 milliard de dirham versé

Un montant d’environ 1,4 milliard de dirhams (MMDH) a été versé jusqu’à présent aux professionnels du transport routier, dans le cadre de la subvention exceptionnelle qui leur a été allouée par le gouvernement suite à la la hausse des prix des carburants, avait indiqué le ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, à la mi-juin. «Le gouvernement a versé, jusqu’à présent, près de 1,4 MMDH dans le cadre de la première et de la deuxième tranches de la subvention exceptionnelle dédiée aux professionnels du transport routier, ainsi que de la troisième tranche qui est encore à ses débuts», a dit M. Baitas qui répondait aux questions des journalistes lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement. Le taux des bénéficiaires de la subvention exceptionnelle dédiée aux professionnels du secteur du transport routier a atteint, durant les deux premières tranches, 90 et 85% respectivement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.