Le Syndicat national de la presse marocaine change de tête

Le Syndicat national de la presse marocaine change de tête

Abdellah El Bakkali, directeur du journal arabophone du parti de l’Istiqlal, devient le nouveau président du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM).

Il a été élu à l’issue du 7ème congrès de l’organisation syndicale. Avec l’arrivée d’un membre du comité exécutif de l’Istiqlal en remplacement d’un membre du bureau politique de l’USFP en la personne de Younès Moujahid, c’est quelque part une tradition qui se perpétue au sein du SNPM.

En effet, la présidence du syndicat a souvent été assurée par un responsable de l’un des deux partis. Le nouveau président était candidat unique avant d’être élu à l’unanimité par les 126 membres du Conseil national fédéral du SNPM, représentant les journalistes des différents médias de la presse écrite, audiovisuelle et électronique nationale.

Après avoir été numéro un durant de nombreuses années, Moujahid ne quitte pas pour autant le syndicat. Ce dernier a été élu secrétaire général du conseil national fédéral. Les congressistes avaient, en effet, décidé auparavant de doter le conseil national d’un secrétariat général sur une décision de la commission des lois et de l’organisation. Dès son élection, le nouveau président a déclaré à la presse qu’il compte «continuer l’action du SNPM et poursuivre la voie que cette organisation s’est tracée, et s’est engagé à être au service du corps des journalistes».

El Bakkali a ajouté que le secteur de la presse et des médias au Maroc connaît plusieurs dysfonctionnements et fait face à de grands défis qui nécessitent la mobilisation du syndicat et de ses militants. Il faut préciser par ailleurs que le 7ème congrès du SNPM coïncide avec la célébration du 50ème anniversaire du syndicat.

La manifestation a connu, en outre, l’élection du bureau exécutif et des membres du secrétariat général du Conseil national fédéral, ainsi que l’approbation des rapports moral et financier et des rapports des commissions des lois et de l’organisation, des affaires professionnelles et de la déclaration générale du congrès. A noter que le congrès a été marqué par la participation de pas moins de 380 congressistes, représentant les journalistes et professionnels des différents médias et des différentes sections locales du SNPM à travers le Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *