Les coquillages bivalves de Targha-Chmaâla sont déconseillés

Les coquillages bivalves de Targha-Chmaâla sont déconseillés

Le département de la pêche maritime a décidé d’interdire la récolte et la commercialisation de tous les coquillages bivalves issus de la zone conchylicole Targha-Chmaâla de la région de Tétouan-Chaouen, et ce jusqu’à épuration totale du milieu.

Les résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau de cette zone «dénotent la présence de biotoxines marines dans les coquillages à des teneurs anormales», indique le ministère de l’agriculture et de la pêche maritime dans un communiqué.

Le département de la pêche maritime «recommande aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels)».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *