Les FAR aux avant-postes dans la lutte contre la Covid-19

Les FAR aux avant-postes dans la lutte contre la Covid-19
Hôpitaux de campagne, équipes sur le terrain, expertise militaire …

L’apport des Forces Armées Royales (FAR) durant la période de la Covid-19 était déterminant. Dans leur dernière revue, les FAR ont dévoilé en détail leurs opération menées durant la crise sanitaire. 

Déploiement des hôpitaux militaires de campagne, engagement des équipes multifonctionnelles sur le terrain, adaptation des écoles de formation… autant d’actions effectuées dans la bataille contre la Covid-19.

Sur le plan de la coordination, le service de santé des FAR a mobilisé ses moyens humaines et logistiques pour travailler en étroite collaboration avec les services de santé publique. Ainsi, plusieurs moyens de médecine militaire ont été déployés en renforcement des structures médicales civiles dans tout le Royaume. De même, tous les hôpitaux militaires ont été mis à contribution pour recevoir les malades, civils et militaires, atteints de Covid-19, précise la même source ajoutant que leurs infrastructures ont été adaptées et réservées, en grande partie, à la lutte contre cette pandémie. Ces actions concernent aussi leurs laboratoires d’analyses et de biologie médicale qui se sont focalisés sur les dépistages de ce virus. En termes d’opérationnalité et de réponse immédiate, deux hôpitaux militaires de campagne opérationnels ont été mis en place à Benslimane et Nouaceur.

-L’engagement s’est poursuivi en matière d’écoute et d’orientation avec la plateforme téléphonique «Allo 300» qui a été lancée depuis le 25 mars 2020 au niveau de l’Hôpital militaire d’instruction Mohammed V de Rabat, afin de fournir aux citoyens conseils, orientations et informations sur la pandémie. Par ailleurs, les cadres de service de santé militaires ont participé dans le cadre de leur expertise dans les domaines de la virologie et de la microbiologie à la réalisation de plusieurs initiatives. C’est ainsi que plusieurs souches des laboratoires des hôpitaux militaires des FAR, de Rabat, Meknès et Marrakech, ont été associées à la mise au point et à la validation du premier kit 100% marocain, de diagnostic de la Covid-19, conçu par le centre de recherche et développement MAScIR (Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research).

Outre ces actions, notons qu’une cellule de veille et de suivi (CVS) d’une vingtaine d’officiers issus des différentes composantes des FAR (Terre, Mer, Air et Gendarmerie Royale) a été mise en place depuis le 2 mars 2020 au niveau de l’inspection du service de santé.

Articles similaires

1 Comment

  1. Anne DAHAN

    Je vous supplie de monter des hopitaux militaires de campagne pour Marrakech URGENT. Ainsi que l’ouverture de laboratoires privéés pour les test PCR. URGENT

    Reply

Laisser une réponse à Anne DAHAN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *