Les géotechniciens nationaux échangent

Les géotechniciens nationaux échangent

La journée d’étude organisée par le Comité marocain des géosynthétiques (CMG) a été très animée.

En effet, tenue jeudi 5 juin à Rabat, cette journée très riche par la qualité et la diversité des intervenants s’est adressée à toute la communauté scientifique du secteur, composée des maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, donneurs d’ordre, bureaux d’étude et autres entreprises intervenant dans le secteur des BTP et génie civil ou activités connexes.

Aussi, l’objectif de l’événement, selon Houssine Ejjaaouani, président du CMG, est de «revisiter l’activité dans sa globalité, en prenant plus en considération les impacts économiques et écologiques de l’utilisation des géosynthétiques dans les projets environnementaux et d’infrastructures.

Une obligation au regard de la convergence des enjeux d’émergence et environnementaux». Et de poursuivre : «c’est tout naturel ! Notre corps de métier qui a beaucoup évolué ces dernières années doit désormais prendre en considération dans le moindre projet les aspects écologiques et environnementaux».

Par ailleurs, pour le CMG, le séminaire a été une occasion de renforcer les liens entre les différents acteurs du secteur, et entre eux et les donneurs d’ordre. Les géotechniciens nationaux ont eu, donc, à échanger entre pairs nationaux, mais aussi avec leurs homologues étrangers invités pour l’occasion, sur des questions d’ordre technique et sécuritaire (respect des normes et adaptabilité selon les spécificités et exigences environnementales).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *