L’infrastructure hôtelière et touristique d’Al Hoceima se renforce

L’infrastructure hôtelière et touristique d’Al Hoceima se renforce

Avec une capacité supplémentaire de 1.400 nouveaux lits

Malgré la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, Al Hoceima poursuit le renforcement de son offre touristique lui permettant de prendre le pas sur d’autres destinations de choix à l’échelle nationale et méditerranéenne. A cet effet et selon les données officielles, la perle de la Méditerranée est destinée à accueillir plusieurs projets hôteliers et touristiques en cours de réalisation ou achevés visant à attirer plus de touristes nationaux et étrangers au cours de l’année.

Parmi lesquels figure l’ouverture dernièrement de deux nouvelles unités d’hébergement hôtelier et touristique de luxe permettant d’aider à doter la province de plus de 550 chambres supplémentaires. Elles font toutes deux partie d’un mégacomplexe touristique mis en place par le groupe Radisson Blu Hotels aux environs de la ville d’Al Hoceima. S’étendant sur une superficie globale de 23 hectares, les deux nouvelles unités hôtelières, de résidences de vacances et des suites de luxe, bénéficient d’un positionnement géographique stratégique avec une vue imprenable sur la mer Méditerranée. Elles se composent ensemble d’une capacité totale de quelque 1.400 lits. Avec l’entrée en service de ce méga-complexe touristique, la province dispose désormais d’une capacité de 3.500 lits destinée à répondre aux attentes des visiteurs nationaux et étrangers.

Vu l’importance du tourisme pour stimuler la croissance économique dans la région, Al Hoceima bénéficie, à l’instar des deux chefs-lieux du Nord, en l’occurrence Tanger et Tétouan, de l’ambitieux programme royal de développement spatial intitulé «Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit» (doté d’un budget total de 6,5 milliards de dirhams) ayant parmi ses objectifs principaux de favoriser l’attractivité touristique de la perle de la Méditerranée et de son arrière-pays, qui regorgent d’importants sites naturels et historiques à visiter. Ce programme multidimensionnel, dont la réalisation de la majorité des projets est achevée ou en avancement, permet dans le cadre de l’amélioration de l’attractivité de la destination, en plus de l’aménagement et la réhabilitation des places publiques, des principaux axes routiers et des espaces verts, la mise en place d’une marina, un musée maritime et un aquarium.

Notons que malgré les nouvelles mesures de prévention prises, notamment l’avancement du couvre-feu à 9 h pour limiter la propagation de la pandémie à Al Hoceima, celle-ci connaît, pendant cet été et à l’instar des principales destinations balnéaires du Nord, une affluence des touristes nationaux, qui sont généralement à l’origine en moyenne de 60% de l’ensemble des nuitées réalisées en temps normal dans l’ensemble de la province. Cet engouement des Marocains pour les stations balnéaires de cette province s’explique par le fait que la destination se distingue par ses beaux paysages ainsi que par ses multiples plages de sable fin, notamment Sfiha, Quemado, Badès ou encore Tala Youssef.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *