L’Université Ibn Zohr lance le projet de l’ENSA de Sidi Ifni

L’Université Ibn Zohr lance le projet de l’ENSA de Sidi Ifni

Elle sera la première école de formation des ingénieurs au niveau des provinces du Sud

C’est officiel, les provinces du sud du Royaume seront dotées de la première école de formation des ingénieurs, en l’occurrence l’Ecole nationale des sciences appliquées (ENSA) qui sera basée dans la ville de Sidi Ifni relevant de la région de Guelmim-Oued Noun. Dans les détails, l’Université Ibn Zohr d’Agadir en tant que maître d’ouvrage vient de publier un appel d’offres pour le contrôle et optimisation des études techniques et des travaux de construction de l’ENSA à Sidi Ifni en lot unique. La future ENSA sera créée pour un budget de 75 millions de dirhams (MDH) en vertu d’un accord entre le Conseil régional, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la wilaya de la région Guelmim-Oued Noun, l’Université Ibn Zohr d’Agadir et la province de Sidi Ifni.

Le Conseil apportera 25 MDH à la réalisation de ce projet, le ministère de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique mobilisera 25 MDH, tandis que l’Université Ibn Zohr s’engage à verser les 25 MDH restants. En effet, d’importants projets dans les secteurs de l’enseignement et de la formation ont vu le jour ces derniers temps à Guelmim-Oued Noun, avec un impact très fort sur la dynamique de développement global que connaît la région dans tous les domaines, à l’image des autres provinces du Sud du Royaume. Ce processus de renforcement des structures éducatives et universitaires est motivé par l’importance de la formation et l’apprentissage scientifique pour le développement de la région et l’avenir des générations montantes. Au vu du rôle du commerce en tant que locomotive de développement de la région après les ports de Tan-Tan et Sidi Ifni, un accord a été signé lors du dernier conseil d’administration de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Guelmim-Oued Noun pour la création d’une Ecole nationale de commerce et de gestion à Guelmim, pour un investissement de 60 MDH.

Dans l’objectif de réaliser une équité spatiale et territoriale dans la région, une faculté pluridisciplinaire verra le jour dans la province d’Assa-Zag, avec un budget estimé à 81 millions de dirhams. A cela s’ajoute l’Institut spécialisé de technologie appliquée de Tan-Tan, pour 60 MDH. L’achèvement de cette structure universitaire contribuera à la formation, à la valorisation et au développement de l’élément humain, en tant que levier essentiel du nouveau modèle de développement des provinces du Sud.

Dans le même contexte, et compte tenu de l’importance des ports de Sidi Ifni et de Tan-Tan dans l’économie de la région, un accord a été signé l’an dernier pour créer un Institut supérieur des métiers de la mer et du désert dans la ville d’El Ouatia, pour un investissement de l’ordre de 12 MDH. L’Institut contribuera à la revitalisation de l’économie locale, au développement des ressources humaines, à la valorisation des potentialités historiques, culturelles et naturelles de la région et à l’encouragement de la recherche scientifique dans les métiers liés à l’océan.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *