ActualitéAutomobile

L’usine de Sandouville met son expertise au service de Flexis SAS

© D.R

Un plan de recrutement a été annoncé avec 550 embauches pour soutenir cette nouvelle activité et accompagner l’usine dans son démarrage.

Renault Group vient de faire part dans un communiqué de l’affectation de l’usine de Sandouville de la génération révolutionnaire de véhicules utilitaires électriques pour Flexis SAS. A cet effet et pour célébrer cet événement comme il se doit, Luca de Meo, CEO Renault Group, et Thierry Charvet, directeur industriel et qualité Renault Group, ont accueilli sur le site normand Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, et Edouard Philippe, maire du Havre et président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, qui sont allés à leur arrivée rencontrer, selon la même source, des salariés le long de la chaîne d’assemblage. «L’affectation de ce nouveau projet reconnait l’expertise et l’engagement des femmes et des hommes de l’usine. Produire cette génération de véhicules utilitaires électriques, révolutionnaire de par sa conception et qui va transformer la logistique de demain, ouvre une nouvelle ère ici à Sandouville. C’est à la fois une fierté et un défi que nous comptons relever sur ce site historique avec pour ambition de demeurer une référence dans le secteur», a expliqué Thierry Charvet, directeur industriel et qualité, Renault Group, faisant remarquer ainsi que «Renault Group confirme ainsi son empreinte industrielle en France».

Référence dans la fabrication française de véhicules utilitaires
Forte de son savoir-faire et ses compétences acquises dans la production de véhicules utilitaires depuis maintenant 10 ans, l’usine de Sandouville a été choisie pour l’industrialisation, à l’horizon 2026, d’une nouvelle génération de fourgons électriques pour un investissement de 300 millions d’euros. Cette décision complète l’écosystème industriel véhicule utilitaire de Renault Group très ancré en France avec ses trois usines : Maubeuge (Kangoo), Sandouville (Trafic) et Batilly (Master).

Un plan de recrutement pour accompagner l’usine
Un plan de recrutement a été annoncé avec 550 embauches en CDI et CDD au cours des quatre prochaines années. Elles s’ajoutent aux 1.000 recrutements déjà réalisés entre 2014 et 2023. L’usine compte à ce jour près de 1.850 collaborateurs.
Notons qu’un plan de formation ambitieux a été mis en place avec plus de 21.400 heures de formation en 2023, soit près de 18 heures par personne.

Articles similaires

ActualitéUne

INDH: un 19ème anniversaire sous le signe de la sensibilisation et de la mobilisation sur l’importance vitale des 1000 premiers jours de la vie d’un enfant

L’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) célèbre, samedi, le 19ème anniversaire...

ActualitéSociétéUne

Ait Taleb lance à Boujdour les services de six centres de santé urbains et ruraux

Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Khalid Ait...

ActualitéUne

L’ambassadeur Amrani rencontre Ajay Banga: ferme volonté de renforcer la coopération entre la Banque mondiale et le Maroc

Moins d’un an après avoir organisé avec succès ses Assemblées annuelles à...

ActualitéUne

Carburant: baisse à la pompe de 40 à 50 centimes

Bonne nouvelle pour les automobilistes. Les prix à la pompe pour les...