Lutte contre la corruption : Le Mali intéressé par l’expérience du Royaume

Lutte contre la corruption : Le Mali intéressé par l’expérience du Royaume

Une délégation malienne effectue une visite de travail et d’amitié au Maroc

Le Maroc et le Mali veulent renforcer leur coopération en matière de lutte contre la corruption. Dans ce sens, Mohamed Bachir Rachdi, président de l’Instance nationale de la probité, de la prévention et de la lutte contre la corruption (INPPLC), a reçu lundi 28 octobre une délégation malienne conduite par Moumouni Guindo, président de l’Office central de lutte contre l’enrichissement illicite (OCLEI) de la République du Mali.

«Cette visite s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération bilatérale et multilatérale de l’Instance, aussi bien au niveau régional, continental qu’international, pour faire face au développement et à la complexité grandissante des pratiques de corruption. A cette occasion, un protocole d’accord de partenariat et de coopération a été signé entre les deux institutions, portant notamment sur l’échange d’informations et d’études, sur les transferts d’expérience et le renforcement des capacités en matière d’approfondissement de la connaissance objective du phénomène, de la prévention et de la lutte contre la corruption, ainsi que l’appui et la coordination des évènements régionaux et internationaux», apprend-on auprès de l’INPPLC.

«Cette visite sera aussi une occasion pour la délégation malienne de rencontrer des hauts responsables de départements et institutions nationales, impliqués dans la lutte contre la corruption et la moralisation de la vie publique au Maroc, pour s’enquérir de l’expérience nationale ainsi que des avancées de notre pays en la matière», conclut la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *