Accueil Actualité M. Akhannouch représente SM le Roi à la cérémonie d’investiture du Président brésilien
ActualitéUne

M. Akhannouch représente SM le Roi à la cérémonie d’investiture du Président brésilien

Le Chef du Gouvernement, M. Aziz Akhannouch, a représenté dimanche Sa Majesté le Roi Mohammed VI à la cérémonie d’investiture du Président brésilien, M. Luiz Inácio Lula da Silva.

Après avoir assisté à la cérémonie solennelle d’investiture du nouveau chef d’Etat brésilien et de son vice-président, Geraldo José Rodrigues de Alckmin Filho, organisée au siège du Congrès, M. Akhannouch a été reçu au Palacio Planalto, siège du pouvoir exécutif, par M. Lula Da Silva et son vice-président.
Lula Da Silva avait remporté l’élection présidentielle le 30 octobre, en s’adjugeant 50,9 % des voix au deuxième tour, avec 1,8 point de pourcentage d’avance sur le président alors en exercice, Jair Bolsonaro (49,1 %).
Sa Majesté le Roi Mohammed VI avait adressé un message de félicitations à M. Luiz Inacio Lula da Silva, à l’occasion de son élection, exprimant « Sa considération pour les relations d’amitié solide et de coopération fructueuse dans tous les domaines unissant le Royaume du Maroc et la République fédérale du Brésil, et assurant de Sa volonté d’œuvrer de concert avec M. Lula da Silva pour consacrer le partenariat stratégique multidimensionnel entre les deux pays ».
M. Lula Da Silva avait déjà été président de la République du Brésil entre 2003 et 2010.

Articles similaires

Alerte météo: La vague de froid se poursuit jusqu’au jeudi

Un temps froid avec des températures minimales entre -8 et 3°C et...

Le Maroc rouvre son ambassade à Baghdad

Le Maroc a rouvert samedi son ambassade à Baghdad. La cérémonie d’inauguration...

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie