970x250

Médias : Quelle place pour la femme ?

Les participants au séminaire régional sur l’égalité des genres dans le journalisme ont été unanimes à affirmer, mardi, que la consolidation du rôle de la femme dans les médias est principalement tributaire du renforcement de sa place au sein de la société. Ce séminaire, organisé par la Fédération internationale des journalistes  (FIJ) et le Syndicat national de la presse marocaine (SNPM), clôture quatre  années de travail dans le cadre du programme Média pour la démocratie-Méditerranée du sud.
Il vise essentiellement à faire le bilan du travail réalisé sur le thème de l’égalité des genres dans le domaine des médias, selon la responsable de la section Egalité des genres dans le journalisme au sein de la FIJ, Pamela Morinière, qui a souligné que la FIJ accorde un intérêt particulier à l’image des femmes véhiculée par les médias. Lors de cette rencontre, les participants ont souligné que la place de la femme dans l’entreprise médiatique reflète sa situation au sein de la société.
Dans ce cadre, le secrétaire général du SNPM, Younès Moujahid a indiqué que la question de la participation de la femme dans le secteur journalistique dans les pays maghrébins est intimement liée au débat au sein de la société sur les droits de la femme et sur l’égalité des sexes.
La question du genre dans la société revêt une grande importance à plusieurs niveaux, eu égard au travail réalisé par les femmes journalistes dans un domaine qui véhicule un message, diffuse des valeurs, des visions et des idées au sein de la société et contribue à la prise de décisions, a-t-il ajouté . Il a souligné, à ce propos, la contribution de l’action syndicale dans l’évolution de la situation de la femme-journaliste à travers la défense du principe de l’égalité au sein des entreprises médiatiques, la consécration de relations rénovées entre les journalistes hommes et femmes et l’Administration et le renforcement de la place de la femme journaliste dans le cadre de l’action syndicale.
M. Moujahid a appelé les femmes-journalistes à adhérer à l’action politique et à être actives au sein des diverses structures existantes dont les syndicats, les partis et les associations.
Pour leur part, les représentantes des délégations algérienne, marocaine et tunisienne ont présenté des rapports sur la femme et les médias dans les pays du Maghreb dans lesquels elles ont été unanimes à affirmer que les femmes-journalistes souffrent encore des phénomènes de la marginalisation et de l’exclusion malgré leur nombre élevé, précisant que l’image de la journaliste maghrébine demeure encore prisonnière de la vision de la société sur la femme.
Au cours de cette rencontre, les participants s’attelleront à projeter des actions dans le futur, à créer une action régionale pour l’égalité des genres dans les médias et à adapter une brochure élaborée par une journaliste  britannique aux spécificités des femmes journalistes dans le Maghreb.
Ils devront également débattre de "l’égalité des genres dans le monde syndical et le journalisme", "l’évolution du statut civil des femmes au Maghreb", "l’égalité des genres dans les syndicats", "la représentation des femmes par les médias" et "la présentation de la charte sur l’égalité des genres au Maghreb".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *