Mustapha Baitas donne à Mohammedia le cours inaugural du master action parlementaire et rédaction législative

Mustapha Baitas donne à Mohammedia le cours inaugural du master action parlementaire et rédaction législative
Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas a donné, vendredi à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales à Mohammedia, le cours inaugural du master action parlementaire et rédaction législative, intitulé « Le parlement et l’évaluation des politiques publiques ».

Il a affirmé que ce rendez-vous scientifique s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération et de la coordination entre le ministère et l’université, en général, et la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, en particulier, dans le but d’enrichir le débat académique et public sur l’action des institutions constitutionnelles et politiques, dont le parlement et ses relations avec le gouvernement.
Ce cours est une initiative scientifique qui sera suivie par d’autres prochainement, a-t-il ajouté, relevant que la faculté est une école de formation, de mise à niveau et d’intégration et que les étudiants sont appelés à tirer pleinement profit de toutes les opportunités possibles pour le développement de leur personnalité.
 Dans son cours inaugural, le ministre délégué a soulevé plusieurs interrogations portant sur les significations et l’importance des nouvelles missions du parlement, les références juridiques et organisationnelles qui les régissent, les entraves mais aussi les moyens d’y faire face, le rôle du ministère dans l’évaluation des politiques publiques, eu égard à l’expérience cumulée à travers le suivi des actions gouvernementales au parlement, ainsi que les moyens à même de développer le rendement parlementaire. Il a évoqué, dans cette perspective, le concept des politiques publiques, ainsi que le cadre constitutionnel et juridique relatif à l’évaluation des politiques publiques, expliquant que les politiques publiques constituent un moyen pour la réalisation des objectifs du régime politique, fruits d’équilibres et d’interactions, comme elles reflètent les décisions gouvernementales qui fixent les orientations et choix appropriés dans différents aspects de la vie des citoyens et constituent des réponses pratiques pour le traitement de problèmes publics.
 Il s’agit, a précisé M. Baitas, d’une série de dispositions et de mesures stratégiques à dimension de gestion et de développement, permettant l’élaboration et l’exécution de programmes sectoriels dans le cadre de politiques publiques.   Il s’avère important, selon lui, de faire la distinction entre les concepts « politique générale » et « politiques publiques »; la politique générale repose sur l’orientation politique générale de l’Etat, qui concerne la gestion des affaires générales nationales, spatiales et territoriales, alors que les politiques publiques résident dans la mise en oeuvre du programme gouvernemental et des axes de la politique générale pour la résolution des problématiques économiques, sociales et de développement.
Ainsi, l’élaboration des politiques publiques et sectorielles, qui est du ressort du pouvoir exécutif, entre dans le cadre de mise en oeuvre des orientations stratégiques de l’Etat qui ne dépendent pas d’un mandat gouvernemental précis, a-t-il fait savoir.
Il n’a pas manqué de mettre l’accent sur le rôle important des ressources humaines, administratives et logistiques dans l’amélioration des missions d’évaluation des politiques publiques et leur impact sur le plan parlementaire. Par la suite, un échange a eu lieu entre le ministre et les étudiants du master sur les prérogatives du ministère délégué chargé des Relations avec le parlement, les relations entre le gouvernement et le parlement, le rôle de l’opposition dans l’action politique, le statut des deux chambres du parlement, la responsabilité parlementaire, le rôle des commissions parlementaires et celui des représentants de la Nation, entre autres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *