970x250

Musulmans de Londres : Victimes de racisme

Musulmans de Londres : Victimes de racisme

Les musulmans de Londres ont la peur au ventre. Depuis les terribles attentats qui ont eu lieu dans plusieurs stations de métro de la capitale anglaise, ces citoyens sont sur la ligne de mire. Lorsque les accusés n’étaient pas encore révélés, les citoyens de confession musulmane de Londres pouvaient encore espérer avoir la paix. Mais, aujourd’hui ce n’est plus le cas, étant donné que quelques uns des incriminés sont connus au grand jour. Parmi eux se trouve le Pakistanais Ismaël Abdurrahman.
Depuis que quelques noms dévoilés et les arrestations entamées, les incidents de haine religieuse n’ont cessé d’augmenter. Selon des faits rapportés par la presse internationale, Londres compterait aujourd’hui sept fois plus d’incidents de haine qu’en 2004. Les musulmans ont peur de prendre le métro de peur d’être pris pour un terroriste et d’être arrêté. C’est une véritable psychose qui règne. Si les habitants de Londres ont peur de prendre le métro de peur de se faire exploser, les musulmans, eux, craignent d’être assimilé à des terroristes. Un réalisateur de vidéo clip, interviewé par un quotidien français, a déclaré, que lorsqu’il prend le métro les gens  le regardent de travers, la police l’arrête et fouille son sac.
Les actes de ce genre sont actuellement monnaie courante à Londres. Pire, ils transforment la vie des musulmans de cette métropole en véritable enfer. Il suffit qu’un citoyen soit musulman pour qu’il soit accusé de terroriste. Certains pakistanais rencontrés par des envoyés spéciaux à Londres racontent qu’ils font l’objet de multiples actes racistes et haineux. C’est le cas d’un certain vendeur ambulant qui a raconté à la presse internationale que lorsqu’il traverse des quartiers comme Kilburn, il se fait insulter de musulman terroriste.
Un témoignage de plus qui vient illustrer les derniers chiffres par Scotland Yard. Ces chiffres rapportent que « 269 incidents de haine religieuse à l’encontre de musulmans ont été enregistrés entre le 7 et le 28 juillet dans la région de Londres contre 40 à la même période en 2004.  Outre des incidents du registre d’insultes verbales, des dommages matériels ont été commis dans des mosquées de la capitale. Du côté des autorités de la ville, l’heure est à l’instauration d’une proposition de loi faisant de l’incitation à la haine religieuse un nouveau délit spécifique. Cette loi devrait être ratifié par le Parlement. Une loi qui ne manque pas de provoquer des contestations de la part des opposants. Ces derniers la jugent comme étant un blasphème. Ces opposants semblent s’aligner sur la conception très rétrograde selon laquelle tous les musulmans sont des terroristes. Une conception qui renseigne sur les multiples amalgames qui règnent ces derniers temps à travers le monde.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.