Normes, guide référentiel des honoraires, «QR contrat»… : L’ONIGT dévoile son bilan 2016-2020

Normes, guide référentiel des honoraires, «QR contrat»… : L’ONIGT dévoile son bilan 2016-2020

L’Ordre national des ingénieurs géomètres Topographes (ONIGT) dresse son bilan 2016-2020 faisant état des réalisations au niveau de la réglementation de la profession et de son développement durant ladite période.

«Ce bilan relate les grands axes des réalisations structurantes à la faveur du développement et de la résilience de la profession de l’ingénierie topographique. Il relate également la pertinence de la vision préconisée, la pédagogie poursuivie par les groupes de travail impliqués dans ce processus et la démarche de coordination avec les pouvoirs publics et les partenaires institutionnels ayant rendu possible de telles réalisations», souligne l’ONIGT mettant en exergue un taux de réalisation global de 75%. «Depuis sa création il y a 26 ans, l’ONIGT s’est toujours inscrit dans un processus de progrès dans les services rendus aux IGT. Mais le mandat 2016-2020 constitue une rupture exceptionnelle dans cette dynamique, avec une accélération dans la mise en place de nouveaux outils organisationnels et réglementaires», explique la même source.

Au cours de ces 4 ans, plusieurs actions ont été donc conduites menant à la réalisation du code des devoirs professionnels, l’introduction de 15 normes techniques et d’autres qui sont en cours d’adoption par Imanor, la mise en place d’un guide référentiel des honoraires et une plate-forme du contrat électronique (opérationnalisée depuis 2019). Dans le même sens, un guide procédural des actions disciplinaires a été pensé. Il est actuellement en phase de finalisation avant son adoption. Cette période a également été marquée par les concertations avec les professionnels et les pouvoirs publics sur le volet législatif (loi 66-12).

En plus, des propositions de cahier de chantier et des propositions de décrets d’application ont été faites. Pour ce qui est du développement de la profession, l’ONIGT a renforcé ses partenariats notamment avec le ministère de la justice (propositions d’amendement de la loi 45-00, propositions d’amendement de l’article 70 du code des droits réels), le ministère de l’intérieur (accompagnement pour l’élaboration de la vision relative à la modernisation de la gestion communale basée sur la géo-information) et l’ANCFCC. Dans le contexte de la Covid-19, des mesures d’urgence ont été mises en place dans le sens d’atténuer l’impact de la crise sur l’activité et assurer la relance. Concernant les marchés publics, 100 réclamations ont été traitées et un projet d’amendement du décret des marchés publics est mis dans le circuit d’approbation réglementaire.

L’ONIGT a contribué à la révision des cahiers de prescriptions spéciales (CPS) dans le cadre de la commande publique en collaboration avec certains partenaires publics. Elle a par ailleurs déployé une nouvelle stratégie de communication interne et externe. Cette stratégie s’est déclinée entre autres avec une nouvelle identité visuelle et la publication de la revue de l’ONIGT.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *