OCP: Un chiffre d’affaires de 41,7 MMDH à fin septembre 2020

OCP: Un chiffre d’affaires de 41,7 MMDH à fin septembre 2020

La performance est au rendez-vous chez le Groupe OCP. Des résultats opérationnels solides ont été atteints au troisième trimestre de l’année et ce en dépit du contexte sanitaire et de la baisse des prix internationaux. La conjoncture n’a pas eu d’impact sur les marges du Groupe.

Elles se sont, en effet, inscrites en nette progression par rapport à la même période de l’année précédente. Une performance qui selon OCP s’appuie sur les avantages compétitifs du Groupe, son positionnement à l’international et sa flexibilité aussi bien sur le plan industriel que commercial. Sur le plan opérationnel, OCP a réalisé au titre du 3ème trimestre de l’année un chiffre d’affaires de 41,7 milliards de dirhams, en stabilité par rapport au chiffre d’affaires réalisé une année auparavant. Cette stabilité est tirée par la hausse consistante des volumes d’exportation d’engrais.

Le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA) s’est inscrit en amélioration de 4% au troisième quart de l’année, se chiffrant ainsi à 13,7 milliards de dirhams contre 13,1 milliards de dirhams une année auparavant. Sa marge est ainsi passée de 31% au troisième septembre 2019 à 33% à fin septembre 2020. «Cette performance s’explique notamment par les initiatives d’excellence opérationnelle et les efforts de maîtrise des coûts du Groupe», peut-on relever d’un récent communiqué d’OCP. Les dépenses d’investissement se sont élevées pour leur part à 6,4 milliards de dirhams. Il est à rappeler qu’OCP a maintenu ses opérations de production minière et chimique sur tous ses sites, à cadence usuelle, tout en garantissant la sécurité et la santé des collaborateurs. Chose ayant permis de servir l’ensemble des clients sur le marché national et international.

De même, le Groupe a bénéficié de sa présence sur les cinq continents et de sa flexibilité industrielle pour adapter son portefeuille de produits de la demande de chaque région et profiter au mieux des opportunités du marché. Sur les neuf premiers mois de l’année, OCP a augmenté ses exportations d’engrais de près de 1,8 million de tonnes comparé à la même période de l’année passée. Ceci concerne principalement les exportations dirigées vers l’Amérique latine, l’Europe et l’Inde. Tenant compte du contexte sanitaire et de l’incertitude de l’environnement économique, le Groupe reste vigilant en s’appuyant sur son dispositif de pilotage de performance lui permettant de préserver sa santé financière tout en monitorant les risques de façon continue. En dépit de cette conjoncture, le Groupe dresse des perspectives positives pour l’année 2020. Rappelons que la tendance globale du marché, sur les 9 premiers mois, est marquée par une baisse de 15% des prix internationaux du DAP (Di-Ammonique Phosphate).

Se référant à OCP, cette situation de prix défavorable a été compensée par une hausse des importations à travers le monde, soutenue notamment par une forte demande en Inde grâce à des niveaux de consommation exceptionnels et un pouvoir d’achat favorable des fermiers au Brésil. Le marché a par ailleurs connu une baisse significative des exportations chinoises, en raison de la hausse de la consommation locale des engrais ainsi qu’à l’impact de la pandémie Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *