Pas de prolongation des vacances scolaires et les élèves vont regagner leurs classes lundi prochain

Pas de prolongation des vacances scolaires et les élèves vont regagner leurs classes lundi prochain

Le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, a affirmé, jeudi à Rabat, que les classes reprendront lundi prochain, démentant ainsi les rumeurs sur une prétendue prolongation des vacances scolaires en raison de la situation épidémique qui prévaut dans le pays.

« Tous les élèves vont regagner leurs classes lundi prochain et il n’y aura pas de prolongation des vacances scolaires », a-t-il assuré lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Et d’ajouter que le ministère de l’Éducation nationale s’emploiera à renforcer les mesures préventives appliquées au sein des écoles, notant que l’interaction avec l’évolution de la situation épidémiologique à l’intérieur des écoles se fera de manière locale, à travers la coordination des responsables des établissements scolaires avec les responsables du ministère de l’Éducation nationale au niveau régional, ainsi que les autorités provinciales, conformément aux dispositions du décret-loi réglementant l’urgence sanitaire.

Il a, par ailleurs, souligné que les efforts déployés par le Royaume lui ont fait éviter un revers épidémique qui aurait affecté le secteur économique.

« Nous avons constaté une augmentation des cas d’infection au COVID-19 au cours de la dernière période, malgré les mesures préventives et les importants efforts de vaccination », a-t-il mis en garde, ajoutant qu' »il a été prouvé scientifiquement que si nous n’avions pas pris ces mesures, la situation aurait été différente », tant au niveau des pertes humaines qu’au niveau économique.

Et d’ajouter que les décisions prises par le Pouvoir exécutif, sur la base des recommandations du comité scientifique, ont contribué à la préservation des acquis économiques, tout en évitant de recourir aux dures décisions appliquées actuellement par certains pays du voisinage européen, tels que la fermeture complète et la quarantaine.

Les mesures de fermeture dépendent de l’amélioration de la situation épidémiologique qui prévaut dans le voisinage, a-t-il fait noter, ajoutant que le gouvernement s’orienterait vers l’assouplissement des mesures en cas d’amélioration de la situation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *