Pilotes de ligne : L’AMPL vit au rythme des démissions

Pilotes de ligne : L’AMPL vit au rythme des démissions

Les démissions se suivent et se ressemblent à l’AMPL. En effet, l’association marocaine des pilotes de ligne vit depuis quelques semaines au rythme des démissions et ce en l’espace de quelques jours.

Considéré comme l’une des figures emblématiques de l’association, le commandant de bord, Najib Al Ibrahimi, a claqué la porte. «Je porte à votre connaissance, par la présente, que je démissionne de votre Bureau et de toute responsabilité au sein de l’AMPL, et ce, à compter de ce jour», a-t-il fait savoir dans sa lettre de démission. Mais il n’est pas le seul à faire le pas. Guedira Aataa, membre du bureau de l’association, a également pris la même décision.

Il a ainsi informé le président de l’AMPL de sa décision «irrévocable de démissionner du bureau de l’association pour des raisons personnelles». Ces deux démissions risquent d’avoir un sérieux impact sur le fonctionnement de l’association qui traverse des moments cruciaux. Affaire à suivre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *