Pour un investissement global de 180 millions DH : Tanger renforce ses infrastructures rurales

Pour un investissement global de 180 millions DH : Tanger renforce ses infrastructures rurales

Contribuer aux efforts déployés dans le monde rural en vue de réduire les inégalités territoriales et sociales et d’améliorer l’attractivité des centres ruraux à travers le développement de leurs infrastructures de base sur l’ensemble de leur territoire.

C’est l’un des objectifs du programme de développement rural intégré de la préfecture de Tanger-Asilah pour une enveloppe budgétaire globale de 180 millions de dirhams. S’étalant sur une période de trois ans, ce programme sera le fruit d’une convention de partenariat, dont les dispositions viennent d’être approuvées lors de la dernière session extraordinaire du Conseil de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CRT-TTA). Selon cette convention multipartite liant le CRT-TTA à d’autres conseils élus, la wilaya et des départements concernés, la région s’engage à accorder le montant total de 180 millions de dirhams, répartis entre 2021 et 2023, avec quelque 60 millions de dirhams par an. L’Agence régionale d’exécution des projets est chargée, en coordination avec les partenaires, de la réalisation de toutes les étapes de ce programme et dont l’accompagnement est garanti par la wilaya de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Alors que les conseils élus ont pour mission d’assurer le suivi et la bonne marche des travaux de réalisation de ces chantiers.

Par ailleurs, ce programme prévoit plusieurs projets d’infrastructures routières, et d’éclairage public, de terrains de sport de proximité, de branchement d’eau potable, de la réhabilitation des espaces publics,.., et ce au niveau des communes rurales de Sidi El Yamani, Ahad El Gharbia, Sebt Zinat, Sahel Chamali, Hjar Nhal. Aquouass Briech, El Menzla et Dar Chaoui. Parmi les projets routiers programmés dans le cadre de ce plan de développement rural intégré, celui de l’aménagement et l’élargissement de la route provinciale N°4602, liant Aïn Dalia à Cheraga. D’un investissement de 15 millions de dirhams, ce projet vise à améliorer l’accessibilité de ces deux centres ruraux et les zones avoisinantes et de favoriser le développement économique sur leur territoire. Il s’agit également de la réhabilitation et l’aménagement de la route liant les deux communes de Sahel Chamali et Sidi El Yamani pour un coût global de 11 millions de dirhams.

Rappelons que les deux préfectures de Tanger-Asilah et de M’diq-Fnideq et les six provinces d’Al-Hoceima, Chefchaouen, Fahs-Anjra, Tétouan, Ouazzane et Larache (que compose la région du Nord) bénéficient de huit programmes de développement rural intégré, qui sont le fruit de plusieurs projets de conventions entre le CRTTTA, la wilaya de la région de Tanger- Tétouan-Al Hoceima et les conseils élus ainsi que les départements concernés. D’une enveloppe budgétaire globale de plus de 1,4 milliard de dirhams, elles sont destinées à être dotées chacune de plusieurs projets d’infrastructures routières, de branchement d’eau potable, l’aménagement des stases de proximité…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *