Présidence du ministère public : Près de 5000 personnes violent l’état d’urgence sanitaire

Présidence du ministère public : Près de 5000 personnes violent l’état d’urgence sanitaire

Pas moins de 4835 personnes ont violé, entre le 24 mars et le 2 avril 2020 à 16h, l’état d’urgence sanitaire promulgué par le décret-loi n°2.20.292, apprend-on d’un communiqué diffusé par la Présidence du ministère public.

Parmi eux, 334 personnes ont été traduites, en état d’arrestation, devant les tribunaux du Royaume. La même source a confirmé, par ailleurs, que des poursuites pénales avaient été engagées, entre le 20 et le 23 mars 2020, contre 263 personnes dont 43 ont été maintenues en détention. Ce chiffre a porté le nombre total des personnes qui ont violé l’état d’urgence sanitaire à 5098.

La Présidence du ministère public a souligné dans son communiqué que les tribunaux du Royaume ont rendu des verdicts contre un groupe de partisans tout en prononçant des peines d’emprisonnement assorties d’amendes.

Concernant les fausses informations, la même source du ministère public a précisé que 81 enquêtes judiciaires ont été diligentées et soldées par la poursuite judiciaire contre 58 personnes. Les enquêtes se poursuivent encore afin de faire respecter la loi, toujours selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *