Actualité

Procès des événements d’Al-Hoceïma : L’Etat marocain et la DGSN constitués parties civiles

© D.R

Le procès du groupe des 21 personnes impliquées dans les événements d’Al-Hoceïma a été repris, mardi dernier, par la Constitution de l’Etat marocain et de la DGSN parties civiles.

Cette nouvelle constitution en tant que partie civile a été justifiée par la violence exercée, lors des événements d’Al Hoceima, par les manifestants contre les policiers. Me Karroute du barreau de Rabat qui représente la DGSN, a réclamé, auprès de la Cour, de lui accorder le délai nécessaire lui permettant d’une part de préparer sa défense et d’autre part de préparer les certificats médicaux des policiers gravement blessés dont certains souffrent d’une incapacité de travail à vie.

Par ailleurs, lors de cette deuxième audience réservée à l’examen de ce procès et qui a été reportée au mardi 17 octobre, les avocats de la défense ont demandé à la Cour, présidée par Me Ali Tarchi, de conduire les 12 personnes qui observent une grève de faim dans un établissement sanitaire public.

Articles similaires

ActualitéUne

Conseil du gouvernement de ce jour : Les liens pour suivre en direct le point de presse du porte-parole à partir de 14H30

https://www.facebook.com/PPODGM?_rdc=1&_rdr https://www.youtube.com/@PPODGM/streams

ActualitéRégionsUne

Clôture des deux programmes Odyssée pour Elle et Plus initiés par le projet ISED BMK

En présence du nouveau directeur de l’Agence américaine pour le développement international...

ActualitéUne

Le Conseil national, une plateforme collaborative pour dynamiser l’artisanat

L’instance a tenu sa première réunion mardi sous la présidence du chef...

ActualitéCouvertureUne

Loi organique sur la grève : la machine législative se met en marche

Le projet de loi organique n° 97.15 définissant les modalités d’exercice du...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux