Actualité

Prolifération de bidonvilles : Suspension d un cheikh et d un moqadem à Casablanca

© D.R

Un agent d’autorité, cheikh de son état, exerçant à l’arrondissement urbain Allaymoune, situé dans la région de Lissassfa, préfecture de Hay Hassani, à Casablanca, a été suspendu définitivement de ses fonctions pour son implication dans le problème de la prolifération des constructions anarchiques, apprend-on auprès d’une source digne de foi. La même source a ajouté que les responsables de la préfecture de Hay Hassani qui ont pris la décision ont également suspendu un moqadem exerçant dans la même annexe administrative mais uniquement pour trois mois.
À ce propos, quelques associations de la société civile de la région ont condamné, à plusieurs reprises, la manière dont les autorités locales traitent ce dossier de lutte contre la prolifération des bidonvilles, tout en réclamant l’intervention des hautes autorités pour résoudre ce problème.

Articles similaires

ActualitéUneVidéos

Vidéo. SMAP Immo Paris : c’est parti pour la 19ème édition

Le SMAP Immo 2024 a ouvert ses portes vendredi au Paris Porte...

ActualitéUne

Campagne agricole 2023-2024: Le ministère de l’agriculture fait le point

La production prévisionnelle des céréales principales (blé tendre, blé dur et orge),...

ActualitéUne

SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside l’ouverture du 27è Festival de Fès des musiques sacrées du monde

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Hasnaa a présidé, vendredi soir à...

ActualitéRégions

Plusieurs projets de développement inaugurés et lancés à Beni Mellal-Khénifra

Dans le cadre de la célébration du 19ème anniversaire de l’Initiative nationale...