Protection sociale : L’arsenal juridique prend forme

Protection sociale : L’arsenal juridique prend forme

Les nouveaux projets de décrets porteront sur l’assurance médicale et le régime de pension

Le dispositif juridique pour la généralisation de la protection sociale prend forme. En effet, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a réitéré, jeudi 23 décembre à Rabat, l’engagement majeur du gouvernement à mettre en œuvre le projet de la protection sociale dans les délais impartis, mettant en avant l’intérêt particulier accordé par SM le Roi Mohammed VI à ce projet.

Dans une allocution à l’ouverture du Conseil, le chef du gouvernement a rappelé que «suite à l’extension de la couverture médicale et de la pension au profit de 3 millions de citoyennes et citoyens, après l’accélération par le gouvernement de l’adoption des décrets qui profitent à un important nombre des catégories concernées, l’Exécutif poursuit, de manière assidue, l’achèvement du dispositif juridique de ce chantier national», rapporte Mustapha Baitas, ministre délégué chargé des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse organisé à l’issue du Conseil du gouvernement.

Dans le même sens, le chef de gouvernement a souligné que les nouveaux projets de décrets porteront sur l’assurance médicale et le régime de pensions au profit de près de 8 millions de Marocaines et Marocains, dont principalement 1,6 million d’agriculteurs, 500.000 artisans et 170.000 chauffeurs de taxis ainsi que leurs ayants droit. «Ainsi, le gouvernement aura ouvert la voie à près de 11 millions de Marocaines et Marocains ainsi qu’à leurs ayants droit l’accès à l’assurance et à la pension, avec les mêmes services et prestations de soins dont bénéficient les salariés du privé et les fonctionnaires du secteur public», a rapporté. Il a relevé que cet engagement reflète le choix du gouvernement de renforcer les piliers de l’Etat social à travers des faits et des décisions qui ont leur impact sur le terrain. Par ailleurs, le Conseil de gouvernement a décidé de prolonger la durée de validité de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 31 janvier 2022, et ce dans le cadre des efforts déployés pour lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *