Réalisée en partenariat avec le conseil régional : Les travaux de la CMC du Souss-Massa dépassent les 85 %

Réalisée en partenariat avec le conseil régional  : Les travaux de la CMC du Souss-Massa dépassent les 85 %

Le taux d’avancement des travaux de la Cité des métiers et des compétences (CMC) du Souss-Massa a atteint 85%.
Selon les données présentées vendredi lors d’une rencontre tenue à Agadir en présence de Loubna Tricha, directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) et Brahim Hafidi, président du conseil régional du Souss-Massa, le chantier de la CMC Souss-Massa fait son chemin avec un taux de réalisation qui dépasse les 85%.
Construit sur un terrain de 15 hectares situé dans la commune Drarga, à Agadir, la Cité est à présent édifiée sur une superficie de 10 hectares et 5 hectares seront réservés pour une extension future.
Conçue pour accueillir 3.000 stagiaires en formation chaque année, avec une maison des stagiaires d’une capacité de 400 lits et couverts. L’Institut spécialisé en agro-industrie, en cours de réalisation en partenariat avec la région Souss – Massa, sera une antenne rattachée à la CMC, portant ainsi sa capacité d’accueil globale à 3.420 places pédagogiques annuellement.
Pour assurer les meilleures conditions d’encadrement, les groupes de formation ont été dimensionnés avec des effectifs ne dépassant pas les 20 stagiaires.
L’offre de formation qui sera dispensée par la CMC Souss – Massa, définie en concertation avec les professionnels et la région et en complémentarité avec le dispositif actuel, adressera 10 secteurs métiers et se déclinera en 88 filières de formation, dont 80% diplômantes, accessibles via 3 niveaux de formation, à savoir l’ouvrier qualifié, le technicien et le technicien spécialisé et 20% qualifiantes, de courte durée, permettant l’obtention d’un certificat de formation.

Dans l’objectif de maximiser les chances d’insertion des lauréats, chaque filière accueillera un seul groupe en formation par promotion. Il s’agit par ailleurs d’une offre diversifiée, tournée vers les nouveaux métiers, avec 60% de filières nouvelles et 40% de filières restructurées.
Les infrastructures de la Cité ont été conçues dans un esprit «nouvelle génération», pour être une vitrine du nouveau standard des établissements de formation professionnelle. Elles comprennent des espaces pédagogiques et de vie favorisant l’apprentissage, le développement des compétences techniques et transversales et l’épanouissement des stagiaires.
Les espaces pédagogiques incluent les structures communes utilisées par les stagiaires des différentes spécialités et les 10 pôles sectoriels dédiés aux métiers. Quant aux espaces de vie, ils comprennent la Maison des stagiaires, avec son hébergement, son restaurant et ses espaces sportifs.

La réalisation du projet nécessitera un investissement global de 430 MDH (non compris le coût de l’Institut de l’agro-industrie), avec un montant de 305 MDH, dédié aux études et à la construction. Il y a lieu de signaler que la région Souss – Massa, partenaire du projet, a apporté une contribution de 70 MDH au budget d’investissement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *