Rendez-vous avec une nouvelle révolution du Roi et du peuple

Rendez-vous avec une nouvelle révolution du Roi et du peuple

Le Royaume compte relever de nouveaux défis pour sa jeunesse et toute la nation

Alors que le Royaume est aujourd’hui érigé en modèle de lutte contre la pandémie à l’échelle mondiale, le pays prépare au même moment une reprise avec des chantiers pour le moins gigantesques.

La Fête de la Jeunesse sera sous le signe d’une nouvelle révolution du Roi et du peuple. En effet, le Maroc célèbre les 20 et 21 août deux fêtes qui consacrent pleinement la relation séculaire et la symbiose du peuple avec sa monarchie. La révolution du Roi et du peuple, fêtée le 20 août, est une date gravée dans le marbre de l’histoire moderne du Maroc car elle est une marque indélébile de l’attachement indéfectible des Marocains à la personne de leur Roi.

Et c’est à juste titre si, le 21 août, date d’anniversaire de SM le Roi Mohammed VI, constitue elle aussi une occasion pour les Marocains de fêter dignement leur Souverain et de renouveler cet attachement séculaire. Alors que le Royaume est aujourd’hui érigé en modèle de lutte contre la pandémie à l’échelle mondiale, le pays prépare au même moment une reprise avec des chantiers pour le moins gigantesques. Le Souverain a annoncé la couleur lors du dernier discours du Trône. «Grâce à cet effort collectif, l’économie nationale affiche des signes encourageants qui annoncent qu’elle est en bonne voie de récupérer la plénitude de ses capacités.

Par la grâce de Dieu, l’embellie s’est renforcée à la faveur d’une bonne campagne agricole. Cette véritable manne du Seigneur, en contribuant à assurer la disponibilité des produits agricoles à l’échelle nationale, a apporté calme et sérénité aux citoyens», avait indiqué le Souverain précisant que «cette évolution significative intervient dans un contexte prometteur, avec la présentation des travaux de la Commission spéciale sur le modèle de développement, dont les propositions ouvrent en effet la voie à une nouvelle étape dans le processus d’accélération du décollage économique et de consolidation du projet de société que Nous voulons pour notre pays».

Et de conclure : «A l’instar de la phase de conception de ce modèle, Nous estimons que celle de sa mise en œuvre relève d’une responsabilité nationale nécessitant la mobilisation des potentialités de la Nation et l’implication de toutes ses compétences, notamment celles qui, au cours des prochaines années, seront appelées à exercer des responsabilités gouvernementales et des mandats publics.
Notre souhait est que «le Pacte national pour le développement» constitue le cadre de référence pour définir les principes et les priorités du pays en matière de développement, et qu’il forme le socle d’un pacte économique et social, propre à impulser une nouvelle révolution du Roi et du peuple». C’est donc une nouvelle révolution du Roi et du peuple qui se déroule sous nos yeux.

Une révolution dans laquelle la jeunesse est appelée à jouer un rôle de premier ordre. Dans ce sens, la Fête de la Jeunesse offre l’occasion de mettre en avant l’engagement sans faille de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en faveur de la promotion de la place des jeunes dans la dynamique sociétale et de leur participation politique et économique.
Cet événement, qui coïncide cette année avec le 58ème anniversaire de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, permet ainsi de jeter la lumière sur les efforts déployés par le Souverain pour la valorisation et l’épanouissement de cette frange de la population, placée au cœur du processus du développement. En effet, SM le Roi n’a eu de cesse, depuis son accession au Trône de ses glorieux ancêtres, de multiplier les initiatives et les gestes pour garantir l’épanouissement social et culturel des jeunes, qui représentent près du tiers de la population, protéger leur santé physique et mentale, les préserver de toute déviance ou aléa social, et leur assurer des formations qualifiantes qui leur permettent de contribuer, pleinement et de manière efficiente, aux activités productives et au développement de leur société dans tous les domaines. Aujourd’hui, le Souverain s’apprête à relever avec la jeunesse et la nation entière un nouveau défi pour le Maroc et pour l’histoire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *