Secteur portuaire: Clôture du 1er Hackathon « Smart Port Challenge », dédié à l’innovation

Secteur portuaire: Clôture du 1er Hackathon « Smart Port Challenge », dédié à l’innovation

La première édition du Hackathon « Smart Port Challenge », tenue du 18 décembre 2020 au 29 janvier 2021, a touché à sa fin, vendredi, avec la participation de plus de 500 challengers venus de 10 pays différents, ayant soumis plus de 74 projets innovants.

La cérémonie de clôture de ce Hackathon, organisé par l’Agence Nationale des Ports (ANP) et le Guichet Unique National PortNet en partenariat avec l’Alliance Mondiale pour la Facilitation du Commerce, a été marquée par la présentation devant le jury des projets portés par sept équipes finalistes, ayant participé à cette première édition de ce concours virtuel international d’innovation et de co-création visant à proposer des solutions pour relever les défis du secteur portuaire.

Ce concours, ouvert à toute personne, entreprise, école ou université souhaitant proposer un concept innovant en réponse aux défis opérationnels constituant ledit Hackathon, s’est soldé par l’annonce des 3 gagnants du Smart Port Challenge, outre une équipe ayant remporté le prix « Coup de cœur du Jury », qui est composé d’experts portuaires, de scientifiques de logisticiens et de grands acteurs de la communauté portuaire et du commerce extérieur.

Il s’agit de l’équipe « Take up Scout », composée d’étudiants de l’Ecole centrale de Casablanca, qui se sont focalisés sur la démarche visant l’accélération de l’adoption des paiements électroniques, à travers des solutions adaptées au contexte marocain, en vue de réduire les délais de paiement dans les ports.

Dans le même esprit, l’équipe marocaine portant le projet « Port tech payment », propose, via PortNet, une solution pour l’adoption des paiements électroniques dans les ports marocains, basée sur les technologies cognitives, afin d’inciter les clients à utiliser ce mode de paiement.

Également du projet « Eco wave power », qui s’inscrit dans le cadre du développement durable des ports et des énergies renouvelables, en transformant grâce à des installations portuaires, l’énergie issue des vagues en électricité et du projet « Duck the line » qui permet la fluidification des lignes portuaires à travers l’automatisation et la virtualisation des files d’attente dans les ports.

S’exprimant à cette occasion, la Directrice générale de l’ANP, Nadia Laraki s’est félicitée de l’organisation de cette première compétition communautaire virtuelle unique dans son genre sur le plan national et international dans le secteur des ports, qui a connu un fort engouement de la part des porteurs de projets venus de divers pays et qui a été également marquée par la participation de 69 mentors pour les accompagner.

Elle a mis en exergue l’originalité des solutions proposées touchant à divers domaines, notamment le paiement électronique et le développement durable, notant que les projets retenus pourront nous accompagner pour mieux appréhender certaines problématiques portuaires.

Fruit d’un partenariat public-privé unique en son genre, « Smart Port Challenge » vise à soutenir les initiatives de rupture pour la facilitation du transit et l’amélioration de la performance portuaire à travers des solutions concrètes et innovantes répondant aux grands défis opérationnels portuaires au niveau national, régional et international.

Il fait appel à tous les experts du secteur, aux chercheurs, aux startups, aux entreprises et aux étudiants pour tenter de trouver des réponses créatives aux défis actuels de développement des ports intelligents de demain sur les différentes facettes liées notamment au développement durable, à la transition énergétique, à la performance logistique, à la facilitation des échanges, à la continuité des services portuaires et à la résilience de l’outil portuaire.

De son côté, le Directeur général de PortNet, Jalal Benhayoun a mis en avant la diversité des projets soumis et a salué les efforts considérables de tous les participants « y inclus ceux qui ne sont pas été distingués pour avoir su en quelques semaines rejoindre et s’intégrer parfaitement à notre communauté, s’approprier les particularités de l’écosystème portuaire et apporter, grâce à une intelligence collective et l’apport considérable des membres de notre communauté, des solutions adaptées et personnalisées avec des approches complémentaires et innovantes ».

Par la même, les membres du jury ont rappelé que la sélection des projets a été menée conformément à des critères bien définis, à savoir des projets innovants, communautaires, et à forte valeur ajoutée tout en soulignant les efforts, l’engagement et l’esprit d’innovation dont ont fait preuve les participants qui se sont investis pour comprendre des problématiques très pointues et essayer de proposer des solutions en phase avec les exigences de l’écosystème portuaire.

Les organisateurs ont donné rendez-vous pour la prochaine édition des « Smart Port Challenge » qui aura lieu à la fin de 2021.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *