Station de transfert d’énergie de pompage (STEP) Abdelmoumen : 70% des travaux achevés

Station de transfert d’énergie de pompage (STEP) Abdelmoumen : 70% des travaux achevés

Les travaux de construction de la Station de transfert d’énergie par pompage (STEP) d’Abdelmoumen vont bon train.

70% des travaux sont à ce jour achevés. C’est ce que l’on peut retenir de la visite de terrain effectuée, jeudi dernier, par Abderrahim El Hafidi, directeur général de l’ONEE. Situé sur une superficie de 100 hectares au niveau de la province de Taroudant, ce projet d’une puissance installée de 350 mégawatts fait partie du programme d’équipement de l’ONEE visant le renforcement des moyens de stockage intelligents de l’électricité. Le but étant d’accompagner le développement de projets d’énergie renouvelable pour disposer d’une souplesse d’exploitation du système électrique national. Contrairement aux projets hydrauliques classiques, la STEP Abdelmoumen, compte tenu de son fonctionnement en circuit fermé, bénéficie d’une souplesse totale en raison de son indépendance aux autres usages des ressources en eau et aux précipitations pluviales.

D’un coût global d’environ 3,8 milliards DH, cet ouvrage est équipé d’un bassin supérieur et un bassin inférieur de stockage d’eau d’un volume utile de 1.300.000 m3 chacun, ainsi que d’un circuit d’eau d’environ 3 km, dont une conduite forcée, reliant les deux bassins et alimentant l’usine. Cette dernière abritera deux groupes réversibles de 175 MW chacun. A cela s’ajoute également un poste extérieur de 225 kV, comprenant 2 arrivées groupes et 4 départs lignes. Le projet comprend également une station d’alimentation de premier remplissage et d’appoint en eau des bassins à partir de la retenue du barrage existant ainsi que des routes d’accès d’une longueur totale de plus de 20 km.

La STEP Abdelmoumen bénéficie d’un cofinancement de 140 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement (BEI), de 134 millions d’euros de la Banque africaine de développement (BAD) et de 60 millions de dollars des Fonds des technologies propres de la BAD. Ce nouvel ouvrage vient renforcer celui de la STEP d’Afourer, d’une puissance de 460 MW, en service depuis 2004. Pour rappel, le plan d’équipement de l’ONEE pour la période 2021-2030 prévoit la réalisation de deux stations similaires qui sont celles d’El Menzel dans la région de Sefrou et d’Ifahsa dans la région de Chaouen.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *