Accueil Actualité Subvention des produits de base : 26 milliards de dirhams pour 2023
ActualitéUne

Subvention des produits de base : 26 milliards de dirhams pour 2023

Nadia Fettah, ministre de l’économie et des finances. DR

Le ministère poursuivra la concrétisation du projet de réforme des institutions et entreprises publiques et suivra ses performances, ainsi que les mesures de la loi-cadre relative à la réforme fiscale, pour une justice sociale et fiscale et la réforme des systèmes de retraite.

De grands chantiers de réformes attendent le ministère de l’économie et des finances en 2023 dont l’accélération de la généralisation de la protection sociale et la relance de l’économie nationale. A cet égard, Nadia Fettah Alaoui a présenté mardi à Rabat le budget prévisionnel du ministère au titre de l’année 2023 devant la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants.

Généralisation de l’AMO, investissement, compensation…

Le ministère va mettre en place la généralisation de l’assurance-maladie obligatoire (AMO) aux non-salariés et va assurer le passage des ramédistes au système de l’AMO avant la fin de 2022. Il travaille également sur l’opérationnalisation de la généralisation des allocations familiales qui sera finalisée avant la fin de 2023. A cela s’ajoute le chantier du Registre social unifié. Parallèlement, l’année 2023 verra l’opérationnalisation du Fonds Mohammed VI pour l’investissement et le soutien de l’initiative entrepreneuriale. Mme Nadia Fettah a précisé que le ministère poursuivra la concrétisation du projet de réforme des institutions et entreprises publiques et suivra ses performances, ainsi que les mesures de la loi-cadre relative à la réforme fiscale, pour une justice sociale et fiscale et la réforme des systèmes de retraite. Concernant le soutien à l’entreprise et la promotion de l’investissement, la ministre a évoqué le soutien des start-up innovantes, l’amélioration des conditions de financement des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME), le suivi des politiques sectorielles et les programmes de développement régional et l’élaboration de la stratégie nationale de l’inclusion financière.

Dans le même sens, elle a expliqué que le ministère poursuivra l’application des grands chantiers de réforme auxquels il a adhéré, notamment la réforme du système juridique de la comptabilité nationale, la réforme des marchés publics, le chantier de la dématérialisation des documents et pièces justificatives des frais de personnel, la poursuite de la mise en place de la réforme fiscale des collectivités territoriales, en plus du renforcement de la coopération financière avec les organisations financières, régionales et internationales et le soutien de la position économique et financière du Royaume à l’échelle continentale. Sur le volet de la concurrence, les prix et la compensation, la ministre a précisé que les produits de base seront subventionnés par l’attribution de 26 milliards de dirhams (MMDH) et les mécanismes de contrôle des dossiers de subvention du sucre et du gaz butane seront renforcés, en plus de la législation des prix des produits et services et le suivi de leurs évolutions et l’approvisionnement des marchés. Il sera également procédé à l’opérationnalisation des modifications introduites à la loi sur la liberté des prix et de la concurrence, et la poursuite de l’examen des opérations de concentration économique pour l’intérêt général.

Gouvernance : 258 missions d’audit programmées

Pour renforcer la bonne gouvernance, 258 missions d’audit ont été programmées, comprenant particulièrement les missions évoquées dans les lois-cadres, l’audit des comptes de projets financés à l’international, en plus de missions d’inspections financières et la priorisation de l’évaluation des programmes et politiques publics.

La digitalisation comme levier de performance

Le ministère de l’économie et des finances accorde une importance capitale à la valorisation du capital humain et à la digitalisation, a-t-elle relevé notant que son département poursuivra la mise en œuvre de l’approche genre, la formation et le développement des compétences. Dans le cadre de son plan d’action 2023, le ministère travaille également sur le chantier de la digitalisation, la facilitation des procédures au niveau de toutes ses directions, ainsi que les travaux de réaménagement et la qualification des sièges administratifs aux niveaux central et régional.

C’est le titre de la boite

Le budget global atteint 3,82 MMDH

Le budget global de 2023 s’élève à près de 3,82 MMDH. De même, les dépenses communes de gestion sont de 38,67 MMDH, portant essentiellement sur les dépenses de compensation, les allocations familiales des retraités gérées par la Caisse marocaine de retraite et les dépenses des systèmes non-contribuants, les contributions aux systèmes de réserve sociale au profit de certaines catégories, telles que les étudiants, et les personnes victimes d’agressions des droits de l’Homme. Concernant le budget des charges communes d’investissement, il atteint environ 30,86 milliards de dirhams, répartis entre les transferts aux comptes privés du Trésor, comme le fonds des parts des impôts dédiés aux régions, le fonds de la promotion des emplois des jeunes, le fonds du soutien de l’Initiative nationale pour le développement humain, le fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles, et des contributions diverses dans le cadre du soutien des programmes et projets structurants.

Articles similaires

Le Maroc rouvre son ambassade à Baghdad

Le Maroc a rouvert samedi son ambassade à Baghdad. La cérémonie d’inauguration...

Commission des investissements : Des projets de plus de 28 MMDH approuvés vendredi

12 projets de conventions et 14 avenants ont été examinés ainsi que...

Dévoilé à l’occasion de sa journée mondiale : Un ouvrage inédit sur les enjeux numériques pour la douane

Les cyberfraudeurs réagissent très rapidement aux évolutions des législations, des règlements et...

Agriculture durable : Les avancées du Maroc en matière de micro-irrigation présentées à Dakhla

Micro-irrigation  » Cette rencontre internationale, scientifique et technique constitue l’occasion pour de...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux

Articles les plus lus

Jouer est une maladie