Tanger : Interdiction de voyager à l’occasion de l’Aïd Al-Adha

Tanger : Interdiction de voyager à l’occasion de l’Aïd Al-Adha

Des sanctions seront prises à l’encontre des personnes ne respectant pas ces nouvelles restrictions de déplacement

Pour pouvoir contenir la propagation de la contamination à la pandémie Covid-19, Tanger est toujours en état d’alerte. A cet effet et à l’approche de l’Aïd Al-Adha, les autorités locales viennent de mettre en place de nouvelles mesures visant à interdire de se déplacer en dehors de la ville. Cette décision a été prise en concertation avec notamment les associations professionnelles, les organismes sociaux, la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Amendis. «Suite à la réunion tenue à la wilaya, le 22 juillet, et présidée par le wali de la région, les opérateurs économiques ont été informés qu’il était strictement interdit de se déplacer en dehors de Tanger pour la période de l’Aïd», selon un communiqué émis par la CGEM-Zone Nord.
Les opérateurs économiques ont été appelés à mobiliser tous leurs efforts pour le respect de toutes les nouvelles mesures prises pendant cette période de fête de sacrifice. «Le wali a donc formellement interdit la délivrance par les entreprises d’autorisation de déplacement en faveur des personnels pour cette période», selon des professionnels de la Zone industrielle de Tanger.

Les autorités locales ont saisi l’occasion pour rappeler aux opérateurs économiques la nécessité de renforcer leurs actions de sensibilisation à l’importance du port de masque ainsi qu’au respect de la distanciation physique et l’utilisation des gels hydroalcooliques en vue de préserver leur santé et celle de leurs personnels au sein de leurs unités de production. «Des capsules, des stickers et autres supports de communication devront être largement distribués», rapporte la même source, faisant remarquer que des sanctions seront prises à l’encontre des personnes ne respectant pas ces nouvelles restrictions de déplacement et les règles sanitaires en vigueur pour faire face à la pandémie.

Notons que cette période de fête connaîtra une importante sensibilisation à l’importance du respect des règles sanitaires. Elle sera marquée par une distribution gratuite de masques de protection par Amendis avant l’accès aux autobus et pour toute personne ne le portant pas sur la voie publique.

Rappelons que classée en Zone II depuis le début d’assouplissement des restrictions sanitaires, Tanger connaît une envolée des cas de contamination, plus précisément avec l’apparition de plusieurs foyers épidémiques industriels, mais aussi familiaux dans plusieurs quartiers populaires de la ville, il y a plus d’une semaine.

Les autorités locales ont procédé depuis au renforcement de leurs mesures de contrôle sur les quatre coins de la ville avec un durcissement de déplacements dans les zones les plus affectées par la pandémie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *