Tanger-Tétouan-Al Hoceima adhère au Partenariat pour un gouvernement ouvert

Tanger-Tétouan-Al Hoceima adhère au Partenariat pour un gouvernement ouvert

La région sera ainsi l’une des premières à être impliquées dans l’OGP au Maroc et dans la région MENA

Le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (CR-TTA) veut poursuivre ses engagements en matière d’ouverture et de démocratie participative en vue d’une gouvernance plus transparente, efficace et responsable. A cet effet, il vient de faire part que sa candidature pour l’adhésion au programme local du Partenariat pour un gouvernement ouvert (OGP Local) avait été retenue. «Ce partenariat fera de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima l’une des premières à être impliquées dans ce programme au Maroc et dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient», selon un communiqué du CR-TTA.

Par ailleurs, la région a mis en avant les acquis et les avancées réalisées en matière d’ouverture, de transparence et de démocratie participative pour pouvoir répondre aux critères d’éligibilité de base et réussir la vérification des valeurs de l’OGP. Comme tout autre candidat à ce Partenariat, le CR-TTA a présenté un plan d’action régional 2020-2022, s’alignant à la stratégie nationale et respectant les principes clés de ce programme, notamment l’accès à l’information, la transparence budgétaire, la participation citoyenne et communication citoyenne et la sensibilisation au gouvernement ouvert. A travers son intégration parmi les membres de l’OGP, «le CR-TTA, déjà inscrit dans le processus de l’ouverture et de la transparence, s’engage à partager son expérience dans la conduite et la mise en œuvre de processus de co-création et de démocratie participative avec les organisations de la société civile, à promouvoir les principes de l’OGP auprès des institutions similaires au Maroc et dans la région MENA. Et enfin, à jouer un rôle important dans le partage de son apprentissage en tant que gouvernement ouvert avec d’autres juridictions régionales et locales dans les réseaux spécifiques», fait savoir la même source.

Notons que pour l’élaboration de son plan d’action régional 2020-2022, le CR-TTA avait organisé en partenariat avec le programme Tasharoc, du 4 au 13 mars 2020, en une série d’ateliers de co-création de ce projet avec les représentants de la société civile. «A la suite à un appel à participation, les organisations de la société civile ayant manifesté leur intérêt via le site officiel du conseil : ouvert.crtta.ma, ont été consultés pour la définition des priorités de la région et de ses engagements. Cette phase de co-création constitue une étape préliminaire du processus de la candidature d’adhésion du conseil à l’OGP Local», précise-t-on.

Soulignons que l’OGP a été créé, le 20 septembre 2011, lors d’une réunion des huit pays fondateurs, à savoir le Brésil, l’Indonésie, le Mexique, la Norvège, les Philippines, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis. Ils se sont inspirés pour le lancement de cette initiative du célèbre projet «Open Gouvernment Initiative», lancé, en 2009, par Barack Obama, alors nouveau président des Etats-Unis. Le Maroc a adhéré, en avril 2018, à l’OGP, devenant officiellement le 76ème pays membre de cet organisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *