Tourisme : Agadir connectée à Bucarest

Tourisme : Agadir connectée à Bucarest

Une liaison aérienne au mois d’août prochain

Bonne nouvelle pour la destination Agadir. Elle vient de l’Europe de l’Est avec en l’occurrence l’annonce d’une nouvelle connexion aérienne qui reliera la capitale de Souss-Massa et la ville de Bucarest, capitale de la Roumanie, et ce à partir de la fin du mois d’août prochain par Animawings qui assurera des vols charters pour le compte de Christian Tour.
L’ouverture de cette nouvelle desserte sur Agadir renforcera la présence de la destination Maroc sur le marché roumain ainsi qu’au niveau de l’Europe de l’Est, considéré comme un des plus importants marchés émergents. Cette ligne directe rapprochera la destination Agadir des touristes roumains et permettra de drainer une clientèle plus diversifiée au niveau de cette ville qui espère renaître de ses cendres le plus vite possible surtout après les conséquences désastreuses de la Covid-19 sur toute la chaîne de valeur touristique locale avec en l’occurrence une cessation complète de l’activité touristique pendant des mois.

En effet, Agadir, ville touristique par excellence, a connu ces 5 dernières années (avant Covid), une augmentation moyenne des arrivées de +8%, tandis que les nuitées ont évolué de +5%. Les marchés français et allemand restent les deux premiers pourvoyeurs de touristes pour la région de Souss-Massa avec environ 51% de part de marché cumulée. D’autres marchés font leur apparition, comme le Royaume-Uni avec une progression en nuitées de +8% en 2019 par rapport à 2018.

Le plan d’action arrêté par l’Office national marocain du tourisme (ONMT) concentré avec les acteurs locaux pour redynamiser l’action touristique au niveau de cette destination porte sur la consolidation des efforts pour faire d’Agadir une marque balnéaire forte et axer la promotion sur les marchés émetteurs les plus importants, en l’occurrence la France, l’Allemagne et le Royaume-Uni ; intégrer Taghazout à la marque Agadir afin d’apporter de l’innovation et susciter un intérêt nouveau à la marque, et renforcer les liaisons aériennes à partir des principaux bassins émetteurs. Dans ce sens l’ONMT, en partenariat avec la RAM, a déjà mis en place le mois dernier 4 nouvelles routes aériennes directes reliant Agadir à Londres, Bruxelles, Manchester et Lyon et ce, à raison de 2 fréquences par semaine pour chaque liaison.

Cependant l’un des soucis majeurs des opérateurs locaux consiste en la fermeture des plages de cette destination connue au niveau mondial par ses produits balnéaires et qui est due selon le Comité de veille local à la hausse des contaminations à la Covid-19 dans cette région.

Pour rappel, un total de 36.014 voyageurs ont transité par l’aéroport d’Agadir-Al Massira en décembre 2020 contre 162.085 durant le même mois en 2019. L’aéroport de la capitale du Souss a enregistré ainsi un recul de 77,89% en raison de la propagation de la pandémie de Covid-19, selon les données publiées par l’Office national des aéroports (ONDA).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *