Un Maroc plus indépendant que jamais

Un Maroc plus indépendant que jamais

Cela fait 66 ans que les Marocains et leur Monarchie ont brisé le joug de la tutelle étrangère

Avec l’intronisation en 1999 de SM le Roi Mohammed VI, c’est une nouvelle ère qui commence pour la modernisation économique du Royaume à travers le lancement d’une politique de développement tous azimuts.

Faire de l’indépendance une quête de tous les jours. C’est désormais un leitmotiv de la politique marocaine sous la conduite du Souverain. L’Histoire a d’ailleurs commencé il y a 66 ans avec l’annonce de la fin de la période sombre du protectorat. Le peuple marocain célèbre ainsi ce 18 novembre 2021 le 66e anniversaire de la Fête de l’Indépendance. Marquant une étape charnière dans l’histoire du Maroc, la Fête de l’Indépendance coïncide avec la date de l’illustre discours du père de la Nation, Feu Sa Majesté Mohammed V, annonçant la fin du protectorat et la libération de la Patrie du joug du colonialisme. Gravé à jamais dans la mémoire collective des Marocains, l’événement traduit la parfaite symbiose qui lie le peuple à ses Rois et le glorieux Trône alaouite. Il est également le signe d’une lutte acharnée dans le cadre d’un combat courageux d’un peuple uni derrière son Souverain.

Une lutte dont le point d’orgue fut la Révolution du Roi et du Peuple, le 20 août 1953. C’est la raison pour laquelle le Maroc et les Marocains profitent de la Fête de l’Indépendance pour rendre un vibrant hommage au Père de la Nation, Feu SM Mohammed V, symbole de la victoire d’une cause juste au détriment d’une idéologie basée sur l’injustice et l’oppression des peuples libres. «Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l’avènement de la liberté et de l’indépendance», déclara le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef le 18 novembre 1955 à son retour d’exil en compagnie de la Famille Royale. «Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad», poursuivit le regretté Souverain. Dans ce discours de l’Indépendance, Feu SM Mohammed V a réaffirmé l’engagement de tous les Marocains dans le processus de construction d’un Maroc moderne et libre. Dès les premiers jours et mois de l’indépendance, SM Mohammed V a posé les jalons d’un nouveau Marocain indépendant en ouvrant des chantiers importants de développement à travers le pays. En quelques années, le Maroc libre sous la conduite du Roi défunt a commencé à prendre forme. Ce processus a été poursuivi par Feu SM Hassan II, qui fut le digne héritier d’un grand Roi.

Le politique «hassanienne» s’est appuyée sur la volonté d’un peuple déterminé à engager un chantier d’édification nationale pour hisser le Maroc au rang des pays émergents et le doter d’une solide économie à même d’offrir de bonnes conditions de vie aux Marocains. Le Maroc sous SM Hassan II a pris une dimension internationale avec une présence souvent remarquable et remarquée dans tous les événements à l’échelle africaine, panarabe, islamique et internationale. Avec l’intronisation en 1999 de SM le Roi Mohammed VI, c’est une nouvelle ère qui commence pour la modernisation économique du Royaume à travers le lancement d’une politique de développement tous azimuts, basée sur les chantiers structurants et le déploiement de stratégies novatrices et ambitieuses axées sur le bien-être du Maroc et des Marocains en prenant soin de valoriser tous les aspects socio-économiques. La marche de développement et de l’indépendance, entamée sous Feu SM Mohammed V et poursuivie avec brio par Feu SM Hassan II, a franchi une nouvelle étape sous la conduite de SM le Roi Mohammed VI. Une marche renforcée par les liens de communion entre le Trône et le peuple dans le but de préserver et consolider les acquis nationaux et promouvoir le développement.
L’intérêt de la célébration de cette fête est de transmettre aux femmes et aux hommes de demain les mêmes valeurs qui ont permis au Royaume de vaincre l’idéologie du colonialisme grâce aux sacrifices consentis durant des décennies par plusieurs générations de Marocains. Plus de six décennies après la proclamation officielle de l’indépendance, le Maroc continue sur la même voie de lutte pour le développement cette fois-ci du pays et faire du Royaume un pays plus indépendant que jamais à tous les niveaux sociaux et économiques. Une indépendance qui fait office aujourd’hui de modèle pour de nombreux autres pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *