970x250

Un projet de décret adopté en conseil de gouvernement approuve 

Un projet de décret adopté en conseil de gouvernement approuve 

Un Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme voit le jour

Le conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence de M. Aziz Akhannouch, Chef du Gouvernement, a approuvé le projet de décret n° 2.22.194 portant création du Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme.

Présenté par la ministre de la Solidarité, de l’insertion sociale et de la famille, Aawatif Hayar, ce projet de décret s’inscrit dans le cadre de l’intérêt accorde par le gouvernement aux questions relatives à la femme, en phase avec son programme gouvernemental 2021-2026, plus particulièrement, la réalisation de l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes dans divers domaines, a indiqué le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil.

Ce projet permettra de réunir les conditions objectives nécessaires pour gagner ce pari, en offrant un cadre garantissant l’harmonie et la convergence entre les différentes initiatives et efforts déployés, en plus de la valorisation des acquis.

Ce cadre constituera également une source essentielle pour proposer des solutions et apporter des réponses nationales à l’ensemble des problèmes liés à la protection et à la promotion des droits des femmes, à travers le suivi, l’évaluation et la mobilisation de toutes les parties prenantes des secteurs gouvernementaux, des institutions nationales, des collectivités territoriales, du secteur privé et des associations de la société civile.

Le projet de décret n° 2.22.194 qui a pour objectif de mettre en place un Comité national pour l’égalité des genres et la promotion de la femme, se veut un nouveau dispositif national où doivent converger en parfaite harmonie diverses initiatives des différentes parties prenantes, selon une nouvelle perspective qui intègre tous les acteurs dans un cadre de gouvernance et une approche participative.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.