Une monarchie à toute épreuve

Une monarchie à toute épreuve

Au cours d’une année marquée par la crise sanitaire et ses impacts socio-économiques, le Souverain a été en première ligne

Alors que de nombreux pays étaient en proie au flottement et à l’hésitation, le Royaume s’est illustré par la singularité de sa riposte. Les Instructions Royales étaient ainsi claires. La santé des citoyens passait avant tout.

Le Maroc célèbre le 21ème anniversaire de l’intronisation de SM le Roi Mohammed VI. Plus de deux décennies se sont écoulées depuis l’accès du Souverain au Trône. Comme chaque année, cet événement est l’occasion pour faire le point sur les réalisations et les défis à relever. Cela dit, l’année en cours est exceptionnelle à tous les niveaux. Et pour cause. La pandémie du coronavirus (Covid19) a complètement chamboulé le quotidien de milliards de personnes à travers la planète. L’arrivée du virus au Maroc a bien évidemment eu un impact sur les plans économique et social. Alors que de nombreux pays étaient en proie au flottement et à l’hésitation, le Royaume s’est illustré par la singularité de sa riposte. Les Instructions Royales étaient ainsi claires. La santé des citoyens passait avant tout. Cet épisode qui fut difficile à vivre pour de nombreux pays a été encore une fois l’occasion pour démontrer que le Maroc est gouverné par une monarchie à toute épreuve, n’hésitant pas à aller en première ligne. Dès les premières semaines, la riposte marocaine a été organisée.

Dans ce sens, SM le Roi Mohammed VI avait présidé en mars au Palais Royal de Casablanca une séance de travail consacrée au suivi de la gestion de la propagation de la Covid19 dans le Royaume. Lors de cette réunion, le Souverain a donné ses Hautes instructions au chef de gouvernement et à tous les départements concernés de prendre toutes les mesures nécessaires et de se préparer à une nouvelle étape en cas de nécessité. Aussi, le Souverain avait donné Ses Hautes Instructions au gouvernement pour procéder à la création immédiate d’un Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie. Ce Fonds a servi, d’une part, à la prise en charge des dépenses de mise à niveau du dispositif médical, en termes d’infrastructures adaptées et de moyens supplémentaires à acquérir, dans l’urgence. Il a été utilisé, d’autre part, au soutien de l’économie nationale, à travers une batterie de mesures, notamment en termes d’accompagnement des secteurs vulnérables aux chocs induits par la crise du coronavirus, tels que le tourisme, ainsi qu’en matière de préservation des emplois et d’atténuation des répercussions sociales de cette crise.

Concrètement, ce sont des millions de familles marocaines qui ont bénéficié entre mars et juin 2020 d’aides financières directes, octroyées par le Fonds spécialement mis en place. L’ampleur des répercussions n’a cependant pas empêché le Maroc de faire preuve de solidarité, notamment envers ses partenaires à l’échelle du continent. Ainsi, SM le Roi avait donné ses Hautes Instructions pour l’acheminement d’aides médicales vers plusieurs pays africains frères. Cette aide vise à fournir du matériel médical préventif afin d’accompagner les pays africains frères dans leurs efforts de lutte contre la pandémie. Ces aides bénéficieront à 15 pays africains, appartenant à toutes les sous-régions du continent, à savoir : le Burkina Faso, le Cameroun, les Comores, le Congo, Eswatini, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Malawi, la Mauritanie, le Niger, la République Démocratique du Congo, le Sénégal, la Tanzanie, le Tchad et la Zambie. Cette action de solidarité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Initiative lancée par SM le Roi, le 13 avril 2020, en tant que démarche pragmatique et orientée vers l’action, destinée aux pays africains frères, permettant un partage d’expériences et de bonnes pratiques et visant à établir un cadre opérationnel afin d’accompagner leurs efforts dans les différentes phases de gestion de la pandémie. L’année en cours fut également l’année du démarrage de réflexion sur un nouveau modèle de développement voulu par le Souverain. Il s’agit d’un chantier stratégique pour le pays visant à accompagner la vision royale pour la société marocaine sur les plans économique, social et culturel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *