Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire

Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire

65 ans de bons et loyaux services. En effet, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) commémore dimanche le 65è anniversaire de sa création, une occasion de célébrer le rôle combien décisif de cette institution dont la vigilance et le haut sens de professionnalisme ont, au fil des années et des épreuves, su préserver la sécurité et la quiétude des citoyens.

Depuis le 16 mai 1965, date de sa création, la DGSN, de par le dévouement de ses hommes et femmes, a mérité le respect et l’estime des citoyens. Au-delà du Maroc, l’appellation suscite admiration et inspire confiance, au vu de l’efficience et du sérieux dont la Direction a fait montre face aux différents défis sécuritaires.

Immaculée, la réputation de la DGSN a été cimentée en ces temps incléments du coronavirus qu’elle a bravés et continue de défier sans y laisser des plumes.

Dans ce contexte sanitaire inédit, la Direction générale a mobilisé tous ses moyens logistiques et toutes ses ressources humaines pour préserver la santé et la sécurité des citoyens, sans pour autant délaisser les missions habituelles dont elle a la lourde charge.

Depuis le 20 mars 2020, les vaillants éléments de la DGSN ont été à la première ligne dans la lutte contre la pandémie du coronavirus et l’atténuation de son foudroyant impact.

En plus de leur mobilisation globale aux côtés des autres corps publics, les fonctionnaires de la Sûreté nationale ont pris part aux différentes opérations de don du sang que la DGSN a organisées à travers le Royaume, dans le cadre de ses efforts visant à renflouer les stocks sanguins en ces temps pandémiques incertains.

En matière de lutte contre l’infodémie qui a enflé parallèlement à la propagation de la pandémie, les Hommes de la DGSN ont été également de la partie, en ferraillant contre les calomnies et intox menaçant la sécurité sanitaire des citoyens, mais aussi l’ordre public tout entier.

La Direction générale a ainsi procédé à l’interpellation de plusieurs personnes, ouvert des enquêtes judiciaires contre d’autres et mis en garde à vue les individus qui se sont livrés à ces actes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *