Actualité

Violences dans les universités: Lahcen Daoudi appelle à une commission d’enquête

Lahcen Daoudi, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres

Interpellé au Parlement sur la recrudescence des violences en milieu universitaire, le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres a appelé les parlementaires à la création d’une commission d’enquête. L’intervention du ministre vient quelques jours après l’éclatement de l’affaire dite de Chayma à Meknès.

Serveuse dans la buvette de l’université de cette ville, la jeune femme a été victime d’un groupe de la gauche radicale très violent. «Je ne condamne pas les agresseurs de cette jeune femme puisqu’ils sont eux-mêmes victimes de certains courants. Je condamne plutôt ceux qui y sont derrière», a dit le ministre. Et d’ajouter : «Je vous demande de créer une commission d’enquête parlementaire pour déterminer les causes et connaître ceux qui entretiennent et financent ces groupes dans les universités».

Le ministre  a précisé que certaines personnes impliquées dans les violences ne sont pas des étudiants déplorant le fait que certains individus arrêtés après les violences universitaires finissent par être relâchés par la justice faute de preuves.

Articles similaires

ActualitéUne

Tamwilcom présente à Tanger les mécanismes dédiés au financement des projets des Marocains du monde

Tamwilcom a organisé, jeudi à Tanger, une rencontre sous le thème « Soutenir...

ActualitéUne

Préparatifs du Mondial : Marrakech pense déjà à 2030

M. Laftit préside une réunion élargie dans la ville ocre Événement :...

ActualitéUne

Projet de loi sur la grève: Le gouvernement vise un consensus avec l’ensemble des partenaires sociaux et politiques

Le gouvernement est soucieux de parvenir à un consensus avec les différents...

ActualitéCouvertureUne

Moralisation de la vie parlementaire : Les députés se dotent d’un nouveau code d’éthique

L’adoption du Code de déontologie parlementaire intervient conformément aux Hautes Orientations Royales...

EDITO

Couverture

Nos supplément spéciaux