970x250

Communication : Le gouvernement mal noté

Communication : Le gouvernement mal noté

Aujourd’hui Le Maroc a installé depuis plusieurs mois dans son site Internet (www. aujourdhui.ma) une rubrique sondage qui permet aux lecteurs de la version électronique d’ALM de donner leur avis à partir d’une question directe sur un fait d’actualité nationale qu’il soit politique, social, culturel ou économique. Les résultats, tous archivés depuis le début de cette consultation via la toile, sont intéressants en ce sens où ils reflètent dans une certaine mesure l’état d’un segment de l’opinion des visiteurs du site sur des problèmes de l’heure.
Le succès de cette rubrique, grâce à la participation de plus en plus importante des internautes, nous a incités à prendre la décision de répercuter dorénavant les conclusions de cette enquête dans la version papier du journal.
Le dernier sondage a sollicité l’appréciation que les lecteurs du Web font de la communication globale du gouvernement. À la question “comment jugez-vous la communication du gouvernement et son image à la télévision“ avec diverses mentions (très bien, bien, moyen et médiocre), un échantillon de 124 personnes volontaires a livré sa réponse. Sur le total des votes, 5,6% seulement accordent la note “très bien“ à la communication gouvernementale et à la manière dont elle se décline sur le petit écran contre 4,8% pour la mention “bien“. 25% lui discernent la note “moyen“.
Par contre, 64,5% des votants, soit le plus grand nombre, sanctionnent l’ensemble négativement en lui attribuant la mention “médiocre“. Si cette consultation n’a pas la prétention d’être un baromètre en bonne et dûe forme, avec une valeur scientifique indéniable, elle renseigne toutefois approximativement sur la perception que les internautes marocains ont dans le cas précis de la communication gouvernementale et de son image à la télévision.
L’exécutif, qui dispose pourtant d’un ministère de la communication dont le chef fait en même temps office de porte-parole du gouvernement, doit-il prendre en compte les résultats de cette enquête pour rectifier le tir ? Certes, ces résultats n’indiquent pas en quoi la communication gouvernementale est médiocre et que doit faire le gouvernement pour que celle-ci gagne en efficacité. Une chose est sûre : l’équipe Jettou doit revoir sa façon de passer à la télévision étant entendu que c’est dans ce média grand public que se voit et se vit la démocratie en termes de liberté de ton et de diffusion d’informations qui intéressent le grand public. La question qui se pose est de savoir si la communication gouvernementale, comme elle se déploie actuellement, est de résumer sur un ton monotone devant un parterre de journalistes au sortir des conseils de gouvernement les axes discutés à cette occasion ou existe-t-il un autre procédé pour le gouvernement et ses membres de se projeter mieux et utilement dans l’espace télévisuel ? Une réflexion sérieuse est nécessaire à ce sujet. D’autant plus que le gouvernement contrôle, désormais directement et plus que jamais les deux chaînes de télévision publiques.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.