970x250

Large vote pour le remaniement

Le sondage ALM de cette semaine porte sur le remaniement gouvernemental qui fait l’objet de rumeurs insistantes depuis plusieurs semaines. Nous avons posé la question à nos lecteurs de la version électronique pour connaître leur avis sur le sujet. Elle se décline comme suit : À votre avis, qu’est-ce qui justifierait un remaniement du gouvernement actuel ?
Un Premier ministre sans légitimité politique ; une majorité disparate et sans cohésion ; des ministres sans relief et sans souffle ; le remaniement ne se justifie aucunement.
Sur 207 votes, 44,4% des sondés, soit la grande partie, pensent que le second facteur lié à la nature et à la qualité des ministres milite pour un remaniement ministériel.
Arrive ensuite avec 22,7% “Un Premier ministre sans légitimité politique“. Par contre, ils sont 16,4% à attribuer la nécessité d’un recadrage du gouvernement au fait que la “majorité est disparate et sans cohésion“. C’est une minorité, 16,4% des votants, qui trouvent que “le remaniement ne se justifie aucunement“.
À travers ces résultats, les votants ALM ont jugé comme ils la percevaient l’équipe gouvernementale sous l’angle de ses membres, de sa majorité et de son capitaine. Si on additionne les trois premiers suffrages, c’est plus de 83% des interrogés qui sont favorables à un remaniement gouvernemental. Ce qui équivaut à une sanction négative de l’Exécutif dans sa composition, son image et son fonctionnement. Le deuxième et troisième constat (une majorité disparate et sans cohésion ; des ministres sans relief et sans souffle) qui totalisent un taux de plus de 60% renvoient incontestablement à la responsabilité du Premier ministre en ce sens où c’est lui-même qui a choisi ses collaborateurs et les partis qui composent sa majorité.
Certes, il est certains ministres, se comptant malheureusement sur les doigts d’une main, qui travaillent plus que les autres. Le problème c’est que “les autres“ représentent une majorité qui manque manifestement de ce souffle qui fait qu’un ministre fait sentir qu’il maîtrise son action et occupe le terrain.
D’inégale valeur, les éléments de l’équipe Jettou le sont bel et bien. Même ceux qui ont la réputation d’être des poids lourds politiques dans tel ou tel parti donnent l’impression d’avoir perdu la flamme comme si un malaise profond minait le corps et l’âme de l’Exécutif. Le gouvernement Jettou est-il usé ? Manifestement oui.
Le grand nombre des sondés pense que l’architecture du gouvernement actuel a besoin d’être revue et corrigée. Ce qui conforte au moins l’opinion du landerneau politique et du monde des affaires. Ces deux communautés, observateurs privilégiés de la scène nationale, disent en off leur déception par rapport à l’équipe Jettou, ajoutant qu’elle a besoin d’un second souffle pour pouvoir mener à bien les divers chantiers de réforme ouverts. Certains ministres qui se lâchent en privé rejoignent ce point de vue en approuvant l’idée d’une révision en profondeur du gouvernement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.