ALM – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Tue, 27 Sep 2022 14:18:50 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.9.4 https://aujourdhui.ma/wp-content/uploads/2016/02/favico.png ALM – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma 32 32 Vidéo / Festival « Symphonyat » : A la rencontre d’artistes de la 2ème édition  https://aujourdhui.ma/culture/video-festival-symphonyat-a-la-rencontre-dartistes-de-la-2eme-edition https://aujourdhui.ma/culture/video-festival-symphonyat-a-la-rencontre-dartistes-de-la-2eme-edition#respond Tue, 27 Sep 2022 14:18:50 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419264

Les répétitions pour le 2ème festival « Symphonyat » se poursuivent sans relâche. Rencontrée lundi avant cette édition qui va démarrer le 29 septembre, la chanteuse du Malhoun, de la musique andalouse, Sanae Marahati, loue le « retour fort, beau et professionnel de cet événement après la Covid-19 ». Tout comme elle, l’artiste marocain, Maxime Karoutchi, se félicite de sa ...]]>

Les répétitions pour le 2ème festival « Symphonyat » se poursuivent sans relâche.

Rencontrée lundi avant cette édition qui va démarrer le 29 septembre, la chanteuse du Malhoun, de la musique andalouse, Sanae Marahati, loue le « retour fort, beau et professionnel de cet événement après la Covid-19 ». Tout comme elle, l’artiste marocain, Maxime Karoutchi, se félicite de sa participation à cette manifestation. « Il y a tellement de choses qui vous attendent. Soyez nombreux, vous allez comprendre pourquoi « , exalte-t-il face à notre micro. Quant à Tom Cohen, directeur artistique de l’événement et chef d’orchestre, il vante « le concept spécial qui se prépare pour ce festival ». Devant notre caméra, Karim Tayssir, fondateur du festival détaille la composition de l’orchestre philharmonique qui s’y produit. Le tout en remontant à l’origine de la création de « Symphonyat ». Egalement de la partie, l’artiste, Mehdi Nassouli s’exprime sur sa participation à cette manifestation. Bref, on ne vous dira pas assez. Histoire de vous mettre l’eau à la bouche.

Reportage Chafik Arich

]]>
https://aujourdhui.ma/culture/video-festival-symphonyat-a-la-rencontre-dartistes-de-la-2eme-edition/feed 0
Logistique : Aramex ouvre un 2ème centre de services à Marrakech https://aujourdhui.ma/economie/logistique-aramex-ouvre-un-2eme-centre-de-services-a-marrakech https://aujourdhui.ma/economie/logistique-aramex-ouvre-un-2eme-centre-de-services-a-marrakech#respond Tue, 27 Sep 2022 14:03:31 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419261

Aramex, un des principaux opérateurs mondiaux de solutions complètes de logistique et de transport reconnu pour ses services personnalisés et innovants pour les entreprises et les particuliers, a annoncé l’ouverture d’un deuxième centre de services à Marrakech, le 14ème au Maroc, renforçant ainsi sa présence dans le Royaume. L’ouverture du nouveau centre de services Aramex ...]]>

Aramex, un des principaux opérateurs mondiaux de solutions complètes de logistique et de transport reconnu pour ses services personnalisés et innovants pour les entreprises et les particuliers, a annoncé l’ouverture d’un deuxième centre de services à Marrakech, le 14ème au Maroc, renforçant ainsi sa présence dans le Royaume.

L’ouverture du nouveau centre de services Aramex à Marrakech est conforme au programme d’investissement de l’opérateur qui vise à étendre davantage sa présence et son réseau de succursales au Maroc, indique un communiqué d’Aramex. Il s’agit d’accompagner le développement du pays et, ainsi, répondre aux besoins croissants en Business to Businnes (B2B), et Business to Consumer (B2C) par des solutions logistiques plus rapides et plus fiables, ajoute le communiqué. L’ouverture de la nouvelle succursale à Marrakech porte la surface totale d’infrastructure logistique d’Aramex au Maroc à plus de 40.000 m². Il est à noter qu’Aramex continuera d’investir davantage sur des succursales et des installations dans le Royaume, dont la situation géographique est stratégique pour son développement régional.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/logistique-aramex-ouvre-un-2eme-centre-de-services-a-marrakech/feed 0
Une caravane de l’Association Moltaka B’ladi pour la citoyenneté cible 950 bénéficiaires https://aujourdhui.ma/societe/une-caravane-de-lassociation-moltaka-bladi-pour-la-citoyennete-cible-950-beneficiaires https://aujourdhui.ma/societe/une-caravane-de-lassociation-moltaka-bladi-pour-la-citoyennete-cible-950-beneficiaires#respond Tue, 27 Sep 2022 13:53:11 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419258

Cette caravane vise principalement la démocratisation de l’accès aux services de santé ainsi que les médicaments au profit de la population locale, notamment les groupes vulnérables. Ce sont 950 bénéficiaires qui viennent d’être ciblés par la caravane initiée par l’Association Moltaka B’ladi pour la citoyenneté (AMBC) -section Moulay Yaâcoub en collaboration avec l’Association Chabab El ...]]>

Cette caravane vise principalement la démocratisation de l’accès aux services de santé ainsi que les médicaments au profit de la population locale, notamment les groupes vulnérables.

Ce sont 950 bénéficiaires qui viennent d’être ciblés par la caravane initiée par l’Association Moltaka B’ladi pour la citoyenneté (AMBC) -section Moulay Yaâcoub en collaboration avec l’Association Chabab El Borj dans la zone El Inbaate – Moulay Yaâcoub. Un événement qui s’est déroulé sous la supervision de la direction provinciale du ministère de la santé et de la protection sociale dans la province Moulay Yaâcoub. En détail, 540 consultations en médecine générale et 410 consultations, couvrant plusieurs spécialités dans la médecine générale, la pédiatrie, la gynécologie, urologie, la radiologie et l’échographie, ont été offertes. De plus, plusieurs ateliers de sensibilisation ont connu la participation de 370 citoyens de la région.

Mieux encore, la caravane a été marquée par la distribution gratuite des médicaments prescrits par les médecins lors des consultations effectuées au profit des adultes mais également les enfants et les personnes âgées. En outre, la caravane a été animée par plus de 10 médecins et 1 pharmacien, 11 infirmiers ainsi que 30 membres de l’AMBC et l’Association Chabab El Borj.
A propos de cette manifestation, le président de la section Moulay Yaâcoub de l’AMBC, Tarik El Garni, indique : «Cette caravane vise principalement la démocratisation de l’accès aux services de santé ainsi que les médicaments au profit de la population locale, notamment les groupes vulnérables comme les enfants, les personnes âgées et les femmes». «Je tiens à remercier toutes les parties prenantes de cette caravane, particulièrement les autorités locales, les acteurs privés, les équipes médicales et associatives pour les efforts déployés en vue de réussir une telle action humanitaire et solidaire», poursuit-il.

De son côté, Abdallah Fennane, président de l’Association Chabab El Borj, affirme que «cette caravane a bel et bien été appréciée par la population locale ainsi que les acteurs associatifs locaux. Elle a permis le diagnostic de plusieurs maladies chroniques à l’instar du diabète et de l’hypertension artérielle».

Quant à Adil Cherkaoui, coordonnateur de la caravane, il révèle : «Notre association trace annuellement tout un programme d’actions solidaires et humanitaires qui consolide notre engagement en faveur de la bonne cause… La solidarité sociale est l’une de nos valeurs partagées avec nos membres, nos bénévoles, nos partenaires qui mobilisent nos forces et moyens au service de notre pays».

]]>
https://aujourdhui.ma/societe/une-caravane-de-lassociation-moltaka-bladi-pour-la-citoyennete-cible-950-beneficiaires/feed 0
CNDH : Séminaire sur l’accès des étrangers à la protection sociale ce jeudi à Rabat https://aujourdhui.ma/societe/cndh-seminaire-sur-lacces-des-etrangers-a-la-protection-sociale-ce-jeudi-a-rabat https://aujourdhui.ma/societe/cndh-seminaire-sur-lacces-des-etrangers-a-la-protection-sociale-ce-jeudi-a-rabat#respond Tue, 27 Sep 2022 12:47:29 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419223

Les défis persistants seront passés au crible Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organisera le 29 septembre 2022 dans son siège à Rabat un séminaire sur le thème: «Inclusion des étrangers( ères) dans le chantier de la protection sociale : Principes et défis d’opérationnalisation». Mené en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies ...]]>

Les défis persistants seront passés au crible

Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) organisera le 29 septembre 2022 dans son siège à Rabat un séminaire sur le thème: «Inclusion des étrangers( ères) dans le chantier de la protection sociale : Principes et défis d’opérationnalisation». Mené en partenariat avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés au Maroc (HCR Maroc) et l’Organisation internationale pour les migrations Maroc (OIM Maroc), ce séminaire s’inscrit dans le cadre de la continuité des travaux menés par le CNDH depuis 2019, avec le soutien du HCR, sur le thème «La couverture médicale universelle : enjeux et défis de l’inclusion des personnes étrangères».

La séance d’ouverture de cette rencontre se déroulera en présence de Amina Bouayach, présidente du CNDH, de François Reybet-Degat, représentant du HCR Maroc et de Laura Palatini, cheffe de mission de l’OIM Maroc. Faisant suite aux recommandations formulées à cette occasion, ce séminaire a pour principale ambition de prendre en compte les besoins des personnes étrangères au cœur de l’agenda du chantier royal de généralisation de la protection sociale. Cette rencontre qui rassemblera plusieurs départements ministériels, organisations internationales, chercheurs et acteurs de la société civile, sera l’occasion d’engager des discussions sur l’accès des étrangers à la protection sociale dans le cadre de la réforme en cours.

Il sera ainsi question de présenter les principes directeurs, objectifs et outils de mise en œuvre de la réforme du système de protection sociale ; d’identifier les expériences pertinentes à capitaliser sur le plan national et international. Les défis persistants seront également examinés. Des recommandations soutenant l’opérationnalisation de l’inclusion des étrangers dans le dispositif de protection sociale seront formulées.

]]>
https://aujourdhui.ma/societe/cndh-seminaire-sur-lacces-des-etrangers-a-la-protection-sociale-ce-jeudi-a-rabat/feed 0
Registre national de l’Artisanat: 660.000 artisans identifiés, dont 440.000 pré-immatriculés à la CNSS https://aujourdhui.ma/societe/registre-national-de-lartisanat-660-000-artisans-identifies-dont-440-000-pre-immatricules-a-la-cnss https://aujourdhui.ma/societe/registre-national-de-lartisanat-660-000-artisans-identifies-dont-440-000-pre-immatricules-a-la-cnss#respond Tue, 27 Sep 2022 12:33:17 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419210

Un total de 660.000 artisans a pu être identifié, dont plus de 440.000 sont pré-immatriculés au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), a annoncé, mardi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor. « Le lancement du Registre National de l’Artisanat est une avancée majeure ...]]>

Un total de 660.000 artisans a pu être identifié, dont plus de 440.000 sont pré-immatriculés au niveau de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), a annoncé, mardi à Rabat, la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor.

« Le lancement du Registre National de l’Artisanat est une avancée majeure pour nous, parce qu’elle donne enfin un vrai statut aux artisans, mais est également un outil permettant leur inscription à la CNSS. A ce jour, nous sommes heureux de voir le nombre d’artisans identifiés atteindre 660.000 dont plus de 440.000 déjà pré-immatriculés à la CNSS », a dit Mme Ammor lors d’une allocution à l’occasion de la signature d’une convention de partenariat avec le Groupe du Crédit Agricole Maroc, la Fédération des Chambres de l’Artisanat et la Maison de l’Artisan, portant sur l’inclusion financière des artisans. En revanche, ce chantier se heurte à plusieurs challenges dont celui du faible taux de bancarisation des artisans, ce qui freine le processus de paiement des cotisations afférentes à l’Assurance maladie obligatoire (AMO) et la réception des remboursements des frais médicaux, a-t-elle poursuivi.

Et de rappeler que les artisans font l’objet d’une grande mobilisation de la part du ministère, des organismes sous tutelle et des professionnels du secteur pour leur intégration dans le chantier stratégique de la généralisation de la couverture sociale, impulsé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Le secteur de l’artisanat emploie aujourd’hui environ 2,4 millions de personnes et contribue à hauteur de 7% au PIB national, ce qui lui confère un rôle socio-économique important, notamment dans les zones rurales et périurbaines, a-t-elle relevé. « Notre vision pour le secteur porte sur l’amélioration de sa contribution à l’économie de notre pays en augmentant ses exportations vers les marchés internationaux. Ceci passe par plusieurs prérequis, à savoir l’amélioration de la compétitivité du secteur, sa modernisation et surtout sa structuration », a fait savoir la ministre. Revenant sur la convention signée, elle a noté que ce partenariat est très important au ministère, car il permet d’intégrer les artisans dans le circuit financier grâce à des offres bancaires adaptées tout en proposant une gestion spécifique des prélèvements et remboursements de l’AMO.

Cette collaboration n’est que la première étape vers un partenariat que nous voulons plus global et qui s’intégrera dans les actions déployées par le ministère et les entités sous tutelle pour améliorer la compétitivité des opérateurs de l’artisanat et faciliter leur accès aux marchés internationaux, a souligné la ministre. Ce partenariat s’inscrit dans la continuité des actions entreprises par le ministère pour améliorer les conditions de vie et de travail des artisans à travers d’abord, leur identification et leur inscription dans le Registre National de l’Artisanat, qui leur permettra dans un second temps l’accès à l’AMO et aux programmes de soutien lancés par l’État en faveur des artisans.

Cette convention, qui traduit la volonté des signataires et leur mobilisation totale pour accélérer ce chantier stratégique auprès des artisans en favorisant leur bancarisation et inclusion financière, vise à faire bénéficier tous les artisans inscrits au Registre National de l’Artisanat d’une offre de services adaptée mise en place par le Crédit Agricole du Maroc (CAM) et son établissement de paiement Al Filahi Cash (AFC), et ce, à travers les canaux physiques et digitaux de la banque présents dans tout le Royaume.

]]>
https://aujourdhui.ma/societe/registre-national-de-lartisanat-660-000-artisans-identifies-dont-440-000-pre-immatricules-a-la-cnss/feed 0
Dématérialisation : Bilan des services en ligne de la CNSS https://aujourdhui.ma/societe/dematerialisation-bilan-des-services-en-ligne-de-la-cnss https://aujourdhui.ma/societe/dematerialisation-bilan-des-services-en-ligne-de-la-cnss#respond Tue, 27 Sep 2022 11:57:19 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419214

Fort engouement pour les services dématérialisés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le nombre d’affiliés télé-déclarants ne cesse d’augmenter d’année en année. En effet, selon le rapport d’activité du régime général de la CNSS au titre de l’année 2021, le nombre d’affilié télés-déclarants a augmenté de 13% en passant de 238.575 en 2020 ...]]>

Fort engouement pour les services dématérialisés de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). Le nombre d’affiliés télé-déclarants ne cesse d’augmenter d’année en année.

En effet, selon le rapport d’activité du régime général de la CNSS au titre de l’année 2021, le nombre d’affilié télés-déclarants a augmenté de 13% en passant de 238.575 en 2020 à 268.994 en 2021. En 2019, ils étaient au nombre de 198.811. Quant aux salariés télé- déclarés, leur nombre s’est élevé à 3,3 millions en 2021 contre 3,2 millions en 2020, soit une hausse de 6%. Pour ce qui est du télépaiement, le nombre d’affiliés s’est chiffré à 222.146 en 2021 contre 165.546, ce qui représente une augmentation de 34% en l’espace d’une année. Le montant des cotisations objet de télépaiement en 2021 est de 31,2 milliards DH contre 20,8 milliards DH en 2020, soit une hausse de 50%.

Concernant l’opération de contrôle de scolarité, la CNSS signale que le taux de dématérialisation du contrôle de scolarité est de 72% en 2021, soit une hausse de 11 points par rapport à 2020 contre 1 point entre 2019 et 2020. Signalons par ailleurs que le nombre de visiteurs par mois du portail assurés cnss.ma a régressé de 18% en passant de 280.000 en 2020 à 228.542 en 2021. L’application «Ma CNSS» continue d’être très prisée avec 1.021.634 visiteurs en 2021 contre 815.000 en 2020 soit une hausse de 25%.

Pour ce qui est du centre d’appel «Allodamane», 35.231 clients utilisent mensuellement ce canal alors qu’ils étaient 47.888 en 2020, un chiffre en baisse de 26%. Les assurés qui n’ont besoin que d’information sur la situation des déclarations de salaires sont orientés vers un serveur vocal interactif qui est disponible 24h/24 et 7 j/7. Ce serveur reçoit une moyenne mensuelle de 265 331 appels contre 525 195 en 2020 (-49%). Par ailleurs, il est à noter que le nombre de réclamations sur Facebook a régressé de 4% en passant de 9.572 à 9.230.

Quant aux réclamations mensuellement par emails, leur nombre a affiché une forte régression ( -66%) en passant de 24.608 en 2020 à seulement 8 427 en 2021. Signalons qu’en décembre 2021, la CNSS avait lancé un nouveau service en ligne «Taawidaty» permettant aux assurés de demander les allocations familiales et de déclarer la scolarité de leurs enfants à travers le portail www.macnss.ma.

Rappelons qu’afin de gagner en productivité, réduire les coûts de traitement et simplifier la relation avec ses assurés et affiliés, la CNSS s’est lancée depuis 2003 dans une stratégie de dématérialisation de sa relation avec ses clients. Plusieurs e-services ont ainsi été créés au profit de ses clients qu’ils soient affiliés (entreprises), assurés (salariés) ou autres partenaires (prestataires de soins).

]]>
https://aujourdhui.ma/societe/dematerialisation-bilan-des-services-en-ligne-de-la-cnss/feed 0
Achats en ligne : Jumia et Coca-Cola s’associent https://aujourdhui.ma/economie/achats-en-ligne-jumia-et-coca-cola-sassocient https://aujourdhui.ma/economie/achats-en-ligne-jumia-et-coca-cola-sassocient#respond Tue, 27 Sep 2022 09:48:23 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419191

Jumia scelle un partenariat avec Coca-Cola Africa Operating Unit pour offrir aux consommateurs l’accès aux produits Coca-Cola depuis le confort de leur maison. Ce partenariat permettra de fournir un approvisionnement régulier de toutes les boissons Coca-Cola aux consommateurs qui préfèrent faire leurs achats en ligne sur la plate-forme Jumia. «Après le lancement récent de notre ...]]>

Jumia scelle un partenariat avec Coca-Cola Africa Operating Unit pour offrir aux consommateurs l’accès aux produits Coca-Cola depuis le confort de leur maison.

Ce partenariat permettra de fournir un approvisionnement régulier de toutes les boissons Coca-Cola aux consommateurs qui préfèrent faire leurs achats en ligne sur la plate-forme Jumia. «Après le lancement récent de notre offre du commerce rapide avec Jumia Food Market, nous sommes heureux de faire savoir à nos consommateurs qu’ils peuvent s’attendre à une livraison de boissons en 15 minutes, offrant ainsi l’accès à leurs boissons favorites en quelques minutes», a déclaré Romain Christodoulou, Chief Commercial Officer de Jumia.

Du côté de Coca-Cola Afrique, Minas Vorodimos, vice-président de la direction clientèle et commerciale de l’unité opérationnelle, indique que ce partenariat offre «une alternative pour un accès facile et rapide aux marques de Coca-Cola dans plusieurs catégories de boissons pour s’hydrater et se rafraîchir». Il est à souligner que l’initiative permettra d’accroître l’assortiment disponible sur Jumia et de favoriser la livraison des produits dans les meilleurs délais.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/achats-en-ligne-jumia-et-coca-cola-sassocient/feed 0
3ème implantation du Groupe : IHEPS ouvre à Agadir https://aujourdhui.ma/economie/3eme-implantation-du-groupe-iheps-ouvre-a-agadir https://aujourdhui.ma/economie/3eme-implantation-du-groupe-iheps-ouvre-a-agadir#respond Tue, 27 Sep 2022 09:47:03 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419187

Après Marrakech et Casablanca, l’IHEPS, filiale du Groupe Mediquest, pôle enseignement et santé, ouvre ses portes à Agadir. «A l’instar des 2 premiers établissements à Marrakech et à Casablanca, l’IHEPS Agadir offre aux étudiants une opportunité d’apprentissage cadrée et des cours dispensés par un corps professoral expérimenté et qualifié», apprend-on. Et de poursuivre: «L’IHEPS Agadir ...]]>

Après Marrakech et Casablanca, l’IHEPS, filiale du Groupe Mediquest, pôle enseignement et santé, ouvre ses portes à Agadir.

«A l’instar des 2 premiers établissements à Marrakech et à Casablanca, l’IHEPS Agadir offre aux étudiants une opportunité d’apprentissage cadrée et des cours dispensés par un corps professoral expérimenté et qualifié», apprend-on. Et de poursuivre: «L’IHEPS Agadir offre également à ses étudiants des infrastructures modernes à grande capacité comme l’amphithéâtre qui accueille 200 personnes, les salles de TP dotées d’équipement de dernière génération et une bibliothèque généreuse où les étudiants pourront consulter divers nouveaux ouvrages qui traitent différents domaines paramédicaux».

Pour marquer son démarrage à Agadir, l’institut lance wde nouvelles filières pour la rentrée avant de les élargir à Casablanca et Agadir. Ces formations concernent l’infirmier polyvalent, l’infirmier en anesthésie-réanimation et la filière biomédicale. Ces 3 filières sont destinées à répondre aux besoins des établissements de santé en termes de qualification et de formation.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/3eme-implantation-du-groupe-iheps-ouvre-a-agadir/feed 0
Microsoft et la BAD au chevet des jeunes entrepreneurs d’Afrique https://aujourdhui.ma/economie/microsoft-et-la-bad-au-chevet-des-jeunes-entrepreneurs-dafrique https://aujourdhui.ma/economie/microsoft-et-la-bad-au-chevet-des-jeunes-entrepreneurs-dafrique#respond Tue, 27 Sep 2022 09:45:08 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419182

Un soutien technique et financier sera accordé en vertu de ce partenariat Apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain, telle est la finalité du partenariat conclu entre Microsoft et la Banque africaine de développement. (BAD). Ce rapprochement s’inscrit dans le sillage de l’initiative de la mise en place ...]]>

Un soutien technique et financier sera accordé en vertu de ce partenariat

Apporter un soutien technique et financier aux jeunes entrepreneurs au sein du continent africain, telle est la finalité du partenariat conclu entre Microsoft et la Banque africaine de développement. (BAD). Ce rapprochement s’inscrit dans le sillage de l’initiative de la mise en place par la BAD d’une Banque d’investissement pour la promotion de l’entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB). «Le renforcement de notre partenariat avec Microsoft qui rentre dans le sillage de la mise en place de la Banque d’investissement en vue de promouvoir l’entrepreneuriat auprès des jeunes (YEIB) en Afrique est un développement important dans notre parcours car il nous permet de mieux exploiter le dividende démographique de l’Afrique et de créer des millions de nouveaux emplois pour les jeunes Africains à l’horizon 2025.

Cette initiative met l’accent sur l’esprit d’entreprise des jeunes, qui est indispensable pour atteindre des objectifs ambitieux dans le domaine de l’emploi», souligne Solomon Quaynor, vice-président de la BAD pour le secteur privé, l’infrastructure et l’industrialisation. En guise de ce partenariat, Microsoft collaborera avec la BAD via son Africa Transformation Office (ATO), et ce afin de contribuer au développement d’écosystèmes d’entrepreneuriat destinés aux jeunes, mais aussi pour la création de nouveaux emplois et l’accompagnement de l’inclusion numérique en Afrique.
«Nous avons déjà connu un succès considérable en nous associant à des initiatives telles que le programme Coding for Employment , qui vise à doter des millions de jeunes africains de compétences employables, créant ainsi des emplois à grande échelle», indique dans ce sens Wael Elkabbany, directeur général du cluster régional Microsoft Afrique.

Et de poursuivre : «Nous pensons qu’il est possible de faire beaucoup pour favoriser l’entrepreneuriat des jeunes en collaborant avec la Banque africaine de développement, en favorisant une plus grande inclusion économique de ce segment clé de la population et, en fin de compte, en construisant une société plus prospère».

Par ailleurs, ce partenariat favorise la mise en place d’institutions nationales à travers un modèle de collaboration public-privé qui permettra d’accroître le soutien technique et financier apporté aux jeunes entrepreneurs et de renforcer leurs capacités. Il est à rappeler qu’en collaboration avec le secteur privé et avec une multitude de partenaires, la Banque d’investissement pour l’entrepreneuriat des jeunes a mis en place un système de financement dédié, mais aussi un système de garantie de crédit, ainsi qu’une panoplie de programmes d’assistance technique au profit des entrepreneurs. Elle plaide également auprès des gouvernements afin qu’ils lancent des réformes destinées à catalyser l’entrepreneuriat auprès des jeunes.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/microsoft-et-la-bad-au-chevet-des-jeunes-entrepreneurs-dafrique/feed 0
Intelaka : 3,3 milliards de dirhams octroyés par Attijariwafa bank à fin août https://aujourdhui.ma/economie/intelaka-33-milliards-de-dirhams-octroyes-par-attijariwafa-bank-a-fin-aout https://aujourdhui.ma/economie/intelaka-33-milliards-de-dirhams-octroyes-par-attijariwafa-bank-a-fin-aout#respond Mon, 26 Sep 2022 11:10:41 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=419137

13.926 porteurs de projets en ont bénéficié Attijariwafa bank continue de mobiliser ses ressources pour accompagner les très petites et moyennes entreprises. Au 31 août 2022, le Groupe bancaire a financé 13.926 porteurs de projets dans le cadre de l’initiative Intelaka pour un montant de 3,3 milliards de dirhams. De par ce montant, Attijariwafa bank ...]]>

13.926 porteurs de projets en ont bénéficié

Attijariwafa bank continue de mobiliser ses ressources pour accompagner les très petites et moyennes entreprises. Au 31 août 2022, le Groupe bancaire a financé 13.926 porteurs de projets dans le cadre de l’initiative Intelaka pour un montant de 3,3 milliards de dirhams. De par ce montant, Attijariwafa bank détient 41 % de part de marché du total des crédits accordés par le secteur. Le Groupe indique également dans sa récente communication financière avoir octroyé au titre des six premiers mois de l’année 7,2 milliards de dirhams de crédits aux très petites et moyennes entreprises. S’agissant de l’accompagnement non financier, pas moins de 54.000 très petites entreprises et porteurs de projets ont bénéficié de la formation et le conseil déployé par le Groupe Attijariwafa bank à travers son dispositif Dar Al Moukawil.

Cet effectif porte ainsi le nombre de prises en charge à plus de 200.000 TPE et porteurs de projets depuis le lancement du dispositif. Il est à préciser également que le Groupe bancaire a consolidé ses parts de marchés globales des crédits à l’économie grimpant ainsi à 26% en juillet 2022 contre 25,7% à la même période de l’année précédente. Sur le plan opérationnel, Attijariwafa bank a vu son activité en progression et ce en dépit du contexte volatil. Le produit net bancaire consolidé a ainsi atteint les 13,1 milliards de dirhams marquant ainsi une progression de 4,8% comparé au premier semestre 2021. Le groupe attribue cette performance à la dynamique commerciale favorable en termes de collecte de l’épargne et de financement de l’économie.

Ainsi, les dépôts et les crédits à la clientèle consolidés s’établissent respectivement à 389,3 milliards de dirhams (+5,6 %1 ) et 353,5 milliards de dirhams (+3,4 %1 ). «Par pôle d’activité, la hausse du produit net bancaire consolidé est principalement liée à la croissance de la contribution de la banque de détail à l’international (+13,7 %) et de l’Assurance (+30,5 %) », relève-t-on d’Attijari. Et de préciser que «le résultat d’exploitation augmente de 14,0 % pour s’établir à 5,7 milliards de dirhams grâce à une maîtrise accrue des coûts et à la normalisation progressive du coût du risque (-12,9 %)». Par ailleurs, le résultat net consolidé s’est élevé à 3,8 milliards de dirhams, contre 3,2 milliards de dirhams au premier semestre 2021, soit une hausse de +18,7 %.

Pour sa part, le résultat net part du groupe ressort à 3,0 milliards de dirhams, contre 2,6 milliards de dirhams au premier semestre 2021, en croissance de +16,2%. Rappelons qu’Attijariwafa bank aborde le quatrième trimestre 2022 avec optimisme et détermination ainsi qu’avec un engagement renouvelé pour continuer à soutenir ses clients, les communautés et les pays de présence dans ces temps difficiles malgré les incertitudes.

]]>
https://aujourdhui.ma/economie/intelaka-33-milliards-de-dirhams-octroyes-par-attijariwafa-bank-a-fin-aout/feed 0