Bouzoggaghe Aimen – Aujourd'hui le Maroc https://aujourdhui.ma Les articles du journal et toute l'actualité en continu Wed, 14 Mar 2018 16:48:40 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.5.3 Careem : 20.000 femmes capitaines à l’horizon 2020 https://aujourdhui.ma/automobile/careem-20-000-femmes-capitaines-a-lhorizon-2020 https://aujourdhui.ma/automobile/careem-20-000-femmes-capitaines-a-lhorizon-2020#respond Wed, 14 Mar 2018 16:25:53 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283997

Elle veut accroître leur rôle économique au sein de la société L’application de véhicules avec chauffeur, Careem s’engage à recruter davantage de femmes pour renforcer les rangs de ses conducteurs sur sa plate-forme. Au Maroc, Careem soutient l’autonomisation des femmes et est convaincue de la nécessité d’accroître leur rôle économique au sein de la société. ...]]>

Elle veut accroître leur rôle économique au sein de la société

Depuis l’annonce en septembre 2017 permettant aux femmes de conduire, Careem a vu rapidement plus de 2.000 conductrices rejoindre ses rangs à Riyad, Jeddah et Dammam. Careem ouvrira au cours de l’année en Arabie Saoudite un centre de formation dédié aux femmes et animé par des femmes.

L’application de véhicules avec chauffeur, Careem s’engage à recruter davantage de femmes pour renforcer les rangs de ses conducteurs sur sa plate-forme. Au Maroc, Careem soutient l’autonomisation des femmes et est convaincue de la nécessité d’accroître leur rôle économique au sein de la société. C’est ainsi que lors de la Journée internationale de la femme, l’application a rendu hommage à toutes les femmes qui travaillent assidûment pour faciliter la vie quotidienne de tous les utilisateurs de la plate-forme au Maroc, et aussi pour exprimer sa gratitude et profonde reconnaissance envers ces femmes. Careem s’engage à tout mettre en œuvre, à travers 13 pays qui composent son réseau, en vue d’écarter les obstacles qui freinent la présence des femmes dans ce domaine d’activité. L’entreprise va à cet effet, investir ses ressources pour définir ce qu’être une femme capitaine et adaptera ses besoins en conséquence afin de faire de Careem une opportunité de revenu enrichissante pour les femmes. Un engagement qui est visible aussi au niveau des autres pays où Careem est présent.

En effet, le Pakistan est en pole position en nombre de femmes capitaines, ces dernières s’inscrivant même sur la plate-forme de Careem en tant que conductrices de motocycles et de rickshaws, et ce, malgré les normes sociales qui veulent que le travail de conducteur soit un travail réservé aux hommes. Même l’Arabie Saoudite suit le mouvement. Depuis l’annonce en septembre 2017 permettant aux femmes de conduire, Careem a vu rapidement plus de 2.000 conductrices rejoindre ses rangs à Riyad, Jeddah et Dammam. Careem ouvrira au cours de l’année en Arabie Saoudite un centre de formation dédié aux femmes et animé par des femmes. Mais ce n’est pas tout. Careem pense aussi aux mères souhaitant intégrer la plate-forme. C’est pour cela que celle-ci a mis en place des incitations et des environnements confortables et flexibles dans lesquels elles seront en mesure de travailler.

«Nous avons concentré jusqu’à présent nos efforts sur l’attractivité de notre plate-forme auprès des capitaines hommes. Aujourd’hui, nous souhaitons que notre démarche s’oriente davantage vers les femmes dont le potentiel économique est majeur. Les femmes sont en effet le plus souvent les principaux soutiens de leurs familles et elles sont à la recherche de moyens alternatifs et flexibles pour obtenir des revenus réguliers», explique Mudassir Sheikha, PDG et fondateur de Careem.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/careem-20-000-femmes-capitaines-a-lhorizon-2020/feed 0
Ecosystème Renault : Le ministère de tutelle fait le point https://aujourdhui.ma/automobile/ecosysteme-renault-le-ministere-de-tutelle-fait-le-point https://aujourdhui.ma/automobile/ecosysteme-renault-le-ministere-de-tutelle-fait-le-point#respond Wed, 14 Mar 2018 10:04:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=284001

Le Groupe ambitionne de créer 50.000 emplois au Maroc à l’horizon 2023 Le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et le Groupe Renault Maroc ont présenté récemment le bilan d’étape de l’écosystème du constructeur automobile français Renault. Étaient présents Moulay Hafid Elalamy et Marc Nassif, DG du Groupe Renault Maroc. ...]]>

Le Groupe ambitionne de créer 50.000 emplois au Maroc à l’horizon 2023

Sur les 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires sourcing à atteindre en 2023, Renault a réalisé à ce jour 1 milliard d’euros. Le taux d’intégration locale du constructeur dépasse les 50%.

Le ministère de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique et le Groupe Renault Maroc ont présenté récemment le bilan d’étape de l’écosystème du constructeur automobile français Renault. Étaient présents Moulay Hafid Elalamy et Marc Nassif, DG du Groupe Renault Maroc. Un bilan que M. Elalamy a qualifié de satisfaisant.

En effet, le constructeur enregistre des avancées notables et il est sur la bonne voie pour réaliser les objectifs qui lui sont assignés à l’horizon 2023. «Même si les chiffres paraissaient impossibles à atteindre, nous sommes dans la bonne voie. Certains chiffres ont même été revus à la hausse. C’est une prouesse extrêmement importante car elle change complètement la configuration du secteur automobile au Maroc», confie M. Elalamy.

Ainsi, sur les 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires sourcing à atteindre en 2023, Renault a réalisé à ce jour 1 milliard d’euros.

Le taux d’intégration locale du constructeur dépasse les 50% et l’écosystème formé par le Groupe Renault et ses fournisseurs a réalisé un investissement de 815 millions d’euros.

Ce qui a permis la création de près de 14.000 emplois directs et indirects dans le Royaume. «Des métiers à forts enjeux et des technologies nouvelles font leur entrée au Maroc et développent en profondeur l’intégration locale», a souligné Moulay Hafid Elalamy en ajoutant que l’écosystème réalise une forte montée en gamme des composants «made in Morocco». En effet, les métiers de l’automobile s’enrichissent de spécialisations à forte valeur ajoutée, à l’exemple du vitrage, des jantes aluminium, des systèmes de direction et de transmission ou encore d’ingénierie métiers. D’autres acteurs sont en cours d’implantation, notamment autour des technologies comme les amortisseurs, les tableaux de bord et les systèmes de navigation: un constat positif qui augmente l’attractivité de l’industrie automobile nationale. C’est ainsi qu’à l’horizon 2023, le Groupe Renault Maroc ambitionne de créer 50.000 emplois directs et indirects, permanents, qualifiés, mais aussi de générer un chiffre d’affaires additionnel de 1,5 milliard d’euros par an, issu des achats de pièces fabriquées localement et de porter le taux d’intégration locale à 65%. «Nous travaillons main dans la main avec le gouvernement pour atteindre cet objectif commun de faire du Maroc une plate-forme automobile régionale majeure», ajoute Fabrice Cambolive, directeur des opérations de la région Afrique, Moyen-Orient et Inde. «En effet, pour remplir notre contrat à l’horizon 2023, nous utilisons la plate-forme de l’Alliance Renault-Nissan Mitsubishi, la plus grande alliance automobile au monde. Plus que jamais, nous jouons notre rôle de locomotive au service de l’industrie automobile nationale», conclut Marc Nassif.

]]> https://aujourdhui.ma/automobile/ecosysteme-renault-le-ministere-de-tutelle-fait-le-point/feed 0 Rallye du corps diplomatique : L’ambassadeur de Hongrie et son épouse remportent la 14è édition https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-du-corps-diplomatique-lambassadeur-de-hongrie-et-son-epouse-remportent-la-14e-edition https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-du-corps-diplomatique-lambassadeur-de-hongrie-et-son-epouse-remportent-la-14e-edition#respond Wed, 14 Mar 2018 08:42:19 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=284023

Les diplomates ont parcouru un périple de près de 1.000 km, réparti en 6 étapes sur 3 jours, qui les a menés jusqu’à Louariden sur les traces des dinosaures du Géoparc M’goune, en passant par Béni Mellal et Azilal. L’équipage composé de Miklos Tromler, ambassadeur de Hongrie au Maroc, et de son épouse, Szilvia Tromler, a ...]]>

Les diplomates ont parcouru un périple de près de 1.000 km, réparti en 6 étapes sur 3 jours, qui les a menés jusqu’à Louariden sur les traces des dinosaures du Géoparc M’goune, en passant par Béni Mellal et Azilal.

L’équipage composé de Miklos Tromler, ambassadeur de Hongrie au Maroc, et de son épouse, Szilvia Tromler, a remporté la 14-ème édition du Rallye national du corps diplomatique, organisé par l’Union automobile club du Maroc du 9 au 11 mars.

M. et Mme Tromler ont devancé au podium Anne Vasara et Michel Loddo (Finlande), alors que la troisième place a été occupée par l’équipage composé de Anton Kozusnik (Autriche) et Jasna Mileta (Croatie).

Dans la catégorie «diplomates», la victoire finale est revenue à Eddy Greif et Evelyn Shoutteet (Belgique), suivis de Gabor Nemeth, Peter Antal et Csilla Antal –Szatmari (Hongrie) et de Patrizio Ventura et Ivy Vanhellepute (Belgique).

Réservé exclusivement aux ambassadeurs et autres diplomates accrédités au Royaume du Maroc, cette édition organisée sous le thème de l’amitié maroco-sénégalaise a été marquée par la participation du Royaume-Uni, de la Hongrie, la Pologne, la Finlande, du Sénégal, des Pays-Bas, de l’Allemagne, du Ghana, de la Belgique, du Nigeria, de la Norvège, de l’Autriche, de la Croatie, du Gabon, des Etats-Unis, de l’Espagne, de l’Algérie, de l’Italie, de la France et du Pérou.

Après un périple de près de 1.000 km, réparti en 6 étapes sur 3 jours, qui les a menés jusqu’à Louariden sur les traces des dinosaures du Géoparc M’goune, en passant par Béni Mellal et Azilal en leur faisant traverser une dizaine de provinces et préfectures, les diplomates étaient ravis lors de la remise des prix, qualifiant en termes élogieux leur périple qui les a emmenés à travers la magnifique région de Chaouia-Ouardigha, d’Azilal et du Géoparc M’goune labellisé par l’Unesco pour son patrimoine géologique exceptionnel. Les diplomates se sont dits particulièrement ravis de «l’excellente organisation où rien n’a été laissé au hasard» au cours de cet événement majeur, qui accapare désormais une place importante dans le milieu diplomatique.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-du-corps-diplomatique-lambassadeur-de-hongrie-et-son-epouse-remportent-la-14e-edition/feed 0
Les SUV ont toujours le vent en poupe : Près de 28 millions ont été vendus l’an dernier https://aujourdhui.ma/automobile/les-suv-ont-toujours-le-vent-en-poupe-pres-de-28-millions-ont-ete-vendus-lan-dernier https://aujourdhui.ma/automobile/les-suv-ont-toujours-le-vent-en-poupe-pres-de-28-millions-ont-ete-vendus-lan-dernier#respond Sun, 11 Mar 2018 15:50:35 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283452

Les SUV ou 4×4 urbains connaissent depuis quelques années un succès phénoménal, ils se sont imposés progressivement sur tous les marchés automobiles mondiaux. Aussi, ils ont toujours tenu le haut du pavé lors des grands salons. Aujourd’hui, ces derniers entrent dans une nouvelle ère, celle de l’électrification qui, semble-t-il, va réitérer leur succès. Apparus au ...]]>

Les SUV ou 4×4 urbains connaissent depuis quelques années un succès phénoménal, ils se sont imposés progressivement sur tous les marchés automobiles mondiaux. Aussi, ils ont toujours tenu le haut du pavé lors des grands salons. Aujourd’hui, ces derniers entrent dans une nouvelle ère, celle de l’électrification qui, semble-t-il, va réitérer leur succès.

Apparus au milieu des années 1990 aux Etats-Unis, ces véhicules, plus hauts et plus lourds, considérés comme plus polluants que les berlines classiques, avaient mauvaise presse. Ils ont par la suite, petit à petit, conquis l’Europe et étendent aujourd’hui leur domination sur le reste de la planète. En dix ans, leur part de marché a été multipliée par quatre dans le Vieux Continent, soit près d’une nouvelle immatriculation sur trois l’an dernier, en hausse de 5 points par rapport à 2016. Au niveau mondial, près de 28 millions de SUV ont été vendus l’an dernier, soit une hausse de 12,7%, enregistrant un nouveau record.

«Cette progression est incroyable car ce sont des véhicules plus chers que la moyenne, alors qu’on disait que les grosses voitures n’avaient plus leur place dans les villes», estime Flavien Neuvy, directeur de l’Observatoire Cetelem de l’automobile.

Selon Meissa Tall, associée conseil automobile chez Deloitte, l’arrivée des versions deux roues motrices et la réduction de la taille des moteurs ont amélioré la performance des SUV en matière d’émissions de CO2, ce qui est, selon la même personne, une raison essentielle de leur succès.

La multiplication des modèles, surtout ceux à bas coût comme le Dacia Duster, explique également le succès des SUV. Ces derniers, au-delà de l’habitacle spacieux qu’ils offrent ou encore la modularité qui attire la clientèle familiale, ils procurent également, sur le plan émotionnel, un sentiment de protection grâce à l’assise plus haute ainsi que l’image statutaire, selon Laurens Van den Acker, patron du design de Renault.

Les constructeurs l’ont bien compris, marier les deux tendances du moment, à savoir le SUV et l’électrique, réussira à coup sûr. Si certains ont déjà franchi le pas, d’autres constructeurs s’apprêtent à suivre.

Toutefois, Meissa Tall estime que «l’adaptation du SUV aux motorisations purement électriques sera cependant une question clé. D’un côté, la hauteur de ces véhicules permet d’y placer facilement une batterie puissante, d’un autre côté cette même hauteur pénalise l’aérodynamique et donc l’autonomie, notamment sur voies rapides».

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/les-suv-ont-toujours-le-vent-en-poupe-pres-de-28-millions-ont-ete-vendus-lan-dernier/feed 0
Marché de l’automobile : Les ventes en baisse de 2,7% à fin février 2018 https://aujourdhui.ma/automobile/marche-de-lautomobile-les-ventes-en-baisse-de-27-a-fin-fevrier-2018 https://aujourdhui.ma/automobile/marche-de-lautomobile-les-ventes-en-baisse-de-27-a-fin-fevrier-2018#respond Sat, 10 Mar 2018 15:38:09 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283442

25.860 véhicules ont été écoulés au mois de février 2018 contre 26.578 sur la même période en 2017. Le marché de l’automobile affiche une petite santé. A la lecture des dernières statistiques communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), il s’avère qu’une baisse de 2,7% dans les ventes des voitures neuves a ...]]>

25.860 véhicules ont été écoulés au mois de février 2018 contre 26.578 sur la même période en 2017.

Le marché de l’automobile affiche une petite santé. A la lecture des dernières statistiques communiquées par l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (Aivam), il s’avère qu’une baisse de 2,7% dans les ventes des voitures neuves a été enregistrée à fin février 2018. Globalement, 25.860 véhicules ont été écoulés au mois de février 2018 contre 26.578 sur la même période en 2017. Dans le détail, les ventes des voitures particulières (VP) ont fléchi de 1,2%, soit 24.171 voitures vendues à fin février 2018 contre 24.464 unités vendues l’année dernière. Concernant les véhicules utilitaires légers (VUL), les statistiques dévoilées font ressortir une baisse remarquée de 20,1%, soit 1.682 unités écoulées en 2018 contre 2.114 véhicules vendus sur la même période en 2017.

Les voitures importées (CBU) en régression de 1,89%

Le segment des voitures importées (CBU) a connu une diminution des ventes (-1,89%), soit 22.058 unités écoulées au mois de février 2018 contre 22.482 véhicules vendus sur la même période en 2017. Ainsi, les voitures particulières ont enregistré une légère baisse d’environ 0,09% dans les ventes comparativement à un an auparavant (20.369 unités vendues à fin février 2018 par rapport à 20.387 voitures vendues en février 2017).  Ce recul des ventes a également été enregistré pour les véhicules utilitaires légers, soit une baisse de 19,38% (1.689 unités écoulées en février 2018 contre 2095 VUL vendus sur la même période de l’année passée).

La vente des voitures montées localement (CDK) a fléchi de 7,18%

Au total, 3.802 unités ont été vendues en février 2018, enregistrant une diminution de 7,18% comparativement à la même période de l’année dernière (4.096 véhicules).  Au niveau des ventes des voitures particulières, ce segment a connu une baisse de 6,75%. En plus précis, 3.802 voitures particulières ont été vendues en février 2018 contre 4.077 unités cumulées sur la même période en 2017.

Top 10 : Dacia en haut du podium

Dacia arrive en tête des ventes des véhicules particuliers avec 7.799 unités écoulées, soit une hausse de 4,2% par rapport à fin février 2017. Sur la deuxième marche du podium on retrouve Renault qui a vendu 3.397 unités sur la même période, enregistrant une amélioration de 15,23%. La troisième place est occupée par la marque allemande Volkswagen qui affiche une progression de 27,49% avec 1.790 voitures écoulées à fin février 2018, suivi de Hyundai, qui occupe confortablement la quatrième place avec 1.720 unités et une progression de 8,86%.

La marque Peugeot se place en cinquième position avec 1.382 véhicules vendus sur la même période, mais affiche une baisse de 15,32%. A la sixième position arrive la marque Ford qui a vendu 1.293 voitures mais qui enregistre une baisse de 33,59%. Fiat occupe la septième place avec un volume de 1.137 véhicules particuliers vendus. En revanche, elle régresse de 11,03% en termes de vente par rapport à la même période de l’année dernière. Nissan est huitième avec un cumul de 980 véhicules écoulés, enregistrant une diminution de 15,44%. Citroën occupe la neuvième position avec 863 unités vendues, en baisse de 5,48%. Enfin, Toyota occupe la dixième place avec 707 immatriculations, en progression de 17,25%.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/marche-de-lautomobile-les-ventes-en-baisse-de-27-a-fin-fevrier-2018/feed 0
Rallye Maroc Classic : Ford Maroc, sponsor officiel de la 25ème édition https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-maroc-classic-ford-maroc-sponsor-officiel-de-la-25eme-edition https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-maroc-classic-ford-maroc-sponsor-officiel-de-la-25eme-edition#respond Thu, 08 Mar 2018 10:39:02 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283446

Ford Maroc vient d’annoncer qu’il est le sponsor officiel de la 25ème édition du Rallye Maroc Classic organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et dont le coup d’envoi sera donné le samedi 10 mars et prendra fin le 16 du même mois. Fidèle à son histoire dans le monde ...]]>

Ford Maroc vient d’annoncer qu’il est le sponsor officiel de la 25ème édition du Rallye Maroc Classic organisée sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et dont le coup d’envoi sera donné le samedi 10 mars et prendra fin le 16 du même mois.

Fidèle à son histoire dans le monde du sport automobile, Ford veut confirmer son positionnement par ce sponsoring. Le Rallye Maroc Classic qui fête son 25ème anniversaire est devenu à travers les années l’un des rallyes de régularité les plus prestigieux au monde. «La présence de Ford dans le Maroc Classic a pour but principal de présenter et de faire connaître la marque et son histoire, à travers son palmarès prestigieux dans le monde des sports mécaniques», a déclaré Abdelouahab Ennaciri, directeur général de Scama. L’édition de cette année connaîtra la participation de 5 Ford Shelby Cobra classiques, venues des quatre coins du monde. Le modèle Shelby Cobra est une Mustang créée par le pilote de course américain Carroll Shelby, qui voulait développer une voiture ultra sportive pour aller remporter le championnat américain de ce qui s’appelle aujourd’hui le Nascar. Cette variante est équipée du puissant moteur V8 de Ford et elle a pu marquer l’histoire des courses automobiles dans les années 60. Son succès a fait d’elle aujourd’hui la voiture de sport la plus répliquée avec plus de 1.000 exemplaires produits entre 1962 et 1969.

Plus de 30 équipages européens (Belgique, Suisse, France) et des équipages marocains se lanceront cette année sur les routes marocaines depuis Tanger pour relier ensuite les villes de Tétouan, Fès, Ifrane, Merzouga, Bin El-Ouidane, puis Marrakech. Les participants auront à parcourir 2.100 km répartis en 6 étapes, avec 20 épreuves de régularité sur route et une épreuve sur circuit à Marrakech.

Hormis la course, le Rallye a mis en place depuis des années un dispositif de collecte de fonds ouvert aux sociétés comme aux particuliers afin d’apporter son aide aux personnes défavorisées.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/rallye-maroc-classic-ford-maroc-sponsor-officiel-de-la-25eme-edition/feed 0
Entre menaces de Trump et plongeon des ventes de motorisations diesel : L’industrie automobile assaillie de doutes https://aujourdhui.ma/automobile/entre-menaces-de-trump-et-plongeon-des-ventes-de-motorisations-diesel-lindustrie-automobile-assaillie-de-doutes https://aujourdhui.ma/automobile/entre-menaces-de-trump-et-plongeon-des-ventes-de-motorisations-diesel-lindustrie-automobile-assaillie-de-doutes#respond Thu, 08 Mar 2018 08:03:47 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283459 Les constructeurs ont subitement été contraints d’adapter leur outil industriel afin de pouvoir fabriquer les voitures que les clients demandent, c’est-à-dire de plus en plus de moteurs essence, électriques ou hybrides électrique-essence.

Bien que les ventes mondiales aient battu de nouveaux records en 2017, l’industrie de l’automobile se pose bien des questions. Entre Donald Trump et le diesel, l’industrie ne sait plus où donner de la tête. En effet, l’actuel président des Etats-Unis a annoncé des taxes sur les importations d’acier et d’aluminium. Il a aussi menacé de taxer les importations d’automobiles européennes, ce qui toucherait d’abord les constructeurs allemands qui produisent pourtant massivement en Amérique du Nord. Ces menaces, si elles sont mises à exécution, risquent de créer bien des problèmes, comme l’explique Didier Leroy, vice-président de Toyota. Selon lui, si des droits de douane étaient mis en place, cela ferait augmenter les prix, et ce serait au consommateur de payer, par conséquent il n’y aurait pas de gagnant. En plus de cet aspect, M. Leroy s’inquiète du risque d’effet boomerang, avec des mesures similaires de la part de la Chine ou de l’Union européenne, si les Etats-Unis passaient à l’acte.

Autre souci que doit gérer l’industrie est le plongeon des ventes de motorisations diesel. Un désintérêt qui a débuté avec l’affaire des moteurs truqués de Volkswagen, critiqué pour ses émissions de gaz polluants (oxydes d’azote) et de particules fines. Vient ensuite s’ajouter le fait que des villes comme Paris ont dit vouloir les bannir progressivement et, en Allemagne, la justice vient d’ouvrir la voie à de possibles interdictions pour les vieux diesel, renforçant encore l’incertitude des acheteurs. C’est ainsi que les constructeurs ont subitement été contraints d’adapter leur outil industriel afin de pouvoir fabriquer les voitures que les clients demandent, c’est-à-dire de plus en plus de moteurs essence, électriques ou hybrides électrique-essence. Afin de s’adapter le plus rapidement possible, les grands constructeurs ont annoncé des plans d’investissements en dizaines de milliards d’euros sur plusieurs années pour accélérer leur stratégie électrique, avec des retombées commerciales encore incertaines. Une crise du diesel qui tombe au mauvais moment pour les constructeurs. L’arrivée des véhicules électriques et autonomes les confronte à de nouveaux venus, comme Tesla, ou les géants internationaux de la high-tech, comme Apple, Google et des groupes chinois, qui veulent leur part du gâteau de la «smart-car». L’informatique et l’intelligence artificielle, les télécommunications seront au cœur du véhicule du futur, loin des compétences traditionnelles des groupes automobiles. Mais ces changements n’inquiètent nullement le constructeur japonais Toyota. La marque nippone profite au contraire à plein de l’engouement pour ses véhicules hybrides.

Le groupe japonais a d’ailleurs annoncé lundi qu’il cesserait cette année la vente de voitures particulières diesel en Europe car celles-ci ne représentent que 15% de ses ventes l’an dernier sur le marché. Un chiffre négligeable comparé aux 40% pour ses hybrides essence-électrique.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/entre-menaces-de-trump-et-plongeon-des-ventes-de-motorisations-diesel-lindustrie-automobile-assaillie-de-doutes/feed 0
Nomination : Eddy-Richard Toledano nouveau PDG d’Avis Locafinance https://aujourdhui.ma/automobile/nomination-eddy-richard-toledano-nouveau-pdg-davis-locafinance https://aujourdhui.ma/automobile/nomination-eddy-richard-toledano-nouveau-pdg-davis-locafinance#respond Wed, 07 Mar 2018 15:47:31 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=283454

Le conseil d’administration du Groupe Avis Locafinance vient d’officialiser la nomination d’un nouveau président-directeur général. C’est ainsi qu’Eddy-Richard Toledano prend la tête de la société de locations de véhicules, courte, moyenne et longue durées. Cette nomination entérine le vœu de Jacques Toledano, fondateur du groupe, décédé le 6 novembre 2017. Succédant donc à son père, ...]]>

Le conseil d’administration du Groupe Avis Locafinance vient d’officialiser la nomination d’un nouveau président-directeur général.

C’est ainsi qu’Eddy-Richard Toledano prend la tête de la société de locations de véhicules, courte, moyenne et longue durées. Cette nomination entérine le vœu de Jacques Toledano, fondateur du groupe, décédé le 6 novembre 2017. Succédant donc à son père, Eddy-Richard Toledano souhaite prouver son engagement au service de la pérennité du groupe et de son développement continu. «Cette nomination me fait obligation de préserver ce qui a été bâti mais surtout de continuer à développer l‘existant en mettant un accent particulier sur la satisfaction client et la qualité de service qui doivent rester au centre de nos préoccupations», témoigne-t-il. Il souhaite aussi porter plus loin une grande success story marocaine à travers la mobilisation d’un capital humain qui, selon lui, a toujours fait la force du Groupe Avis Locafinance.

Attaché à un suivi vigilant de la performance de l’entreprise, il se veut aussi porteur d’ambitions nouvelles : «Comme elles l’ont toujours été, nos marques sont le moteur de notre groupe et elles devront rester des leaders en matière d’innovation», affirme-t-il. «Cela passe par de nouveaux projets et, sans doute aussi, par la création prochaine de nouvelles filiales. Et surtout, l’ensemble de notre organisation devra encore accélérer sa marche vers la digitalisation de l’ensemble de nos outils pour relever les défis de l’avenir», conclut-il.  Pour rappel, Eddy-Richard Toledano a intégré l’entreprise de son père en 2008, en tant que Sales Manager. Par la suite, il intègre la direction générale-déléguée, dirigeant de façon effective les équipes commerciales, financières et opérationnelles du groupe. La stratégie de «yield management», développée à son initiative, avait permis une croissance de 20% des revenus dès la première année.

Il avait également piloté la modernisation de la plate-forme technique de l’entreprise sur 10.000 m2, inaugurée à l’occasion du 50ème anniversaire d’Avis Locafinance, et permettant de répondre au développement du marché et aux nouvelles attentes des clients. Eddy-Richard Toledano est diplômé de l’Université Paris Dauphine, détenant un double Master en mathématique et finance d’une part et en statistique d’autre part. Il est également lauréat du Lehman Brother Graduate Program et exerça au sein du département de gestion obligataire de la banque new-yorkaise. Il a également obtenu un Master exécutif en immobilier international de l’ESSEC.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/nomination-eddy-richard-toledano-nouveau-pdg-davis-locafinance/feed 0
Hyundai Maroc étoffe sa gamme avec l’introduction de la Ioniq, la première voiture hybride de la marque https://aujourdhui.ma/automobile/hyundai-maroc-etoffe-sa-gamme-avec-lintroduction-de-la-ioniq-la-premiere-voiture-hybride-de-la-marque https://aujourdhui.ma/automobile/hyundai-maroc-etoffe-sa-gamme-avec-lintroduction-de-la-ioniq-la-premiere-voiture-hybride-de-la-marque#respond Sun, 04 Mar 2018 15:58:31 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=282855

Ioniq La toute première Hyundai hybride qui vient de faire son entrée au Maroc est disponible dans les showrooms de Global Engines en 3 versions.Sur la version Aera, la Ioniq dispose d’airbags frontaux, latéraux, rideaux et genoux, ABS, ESC,  VSM, BAS, HAC, TPMS, régulateur de vitesse, boîte de vitesses à double embrayage 6 rapports, accès ...]]>

Ioniq

La toute première Hyundai hybride qui vient de faire son entrée au Maroc est disponible dans les showrooms de Global Engines en 3 versions.Sur la version Aera, la Ioniq dispose d’airbags frontaux, latéraux, rideaux et genoux, ABS, ESC,  VSM, BAS, HAC, TPMS, régulateur de vitesse, boîte de vitesses à double embrayage 6 rapports, accès mains libres et démarrage sans clé, climatisation automatique bizones, volant multifonctions gainé cuir, supervision cluster, chargeur de téléphone sans fil, rétroviseurs rabattables électriquement, aide au stationnement arrière, caméra de recul avec lignes de guidage dynamiques, détecteur de pluie, écran tactile 5’’, feux de jour à LED, jantes aluminium 17’’. En plus sur la version Energia, sellerie cuir avec surpiqûres bleues, sièges avant à réglage électrique 6 voies, siège conducteur avec soutien lombaire réglable électriquement, sièges avant et arrière chauffants, sièges conducteur et passager ventilés, aide au stationnement avant. Et sur la version haut de gamme dite Volta, la Ioniq est équipée de BSD (détecteur d’angle mort), rétroviseur intérieur électro-chromique, toit ouvrant, feux avant Bi-xenon, feux LED arrière. La Ioniq offre, dans toutes ses versions, le choix entre un mode de conduite Eco ou Sport.

Nouvelle i30

Primée récemment lors des trophées de l’automobile, la nouvelle i30 est désormais disponible en BVA dans ses versions Inventive et Seductive. La version entrée de gamme est désormais appelée Attractive. Sur cette dernière, la i30 dispose d’airbags frontaux conducteur et passager, ABS, ESC, VSM, HAC, régulateur et limiteur de vitesse, immobiliseur, climatisation manuelle, volant multifonctions réglable en hauteur et en profondeur, ordinateur de bord, sièges conducteur réglables en hauteur et en profondeur, banquette AR rabattable 60/40, lèves-vitres électriques AV, rétroviseurs à réglage électrique, allumage automatique des phares, jantes en acier 15’’. Des phares antibrouillard AV et des lèves-vitres AR sont disponibles sur la version Inventive avec également un volant gainé cuir et l’aide au stationnement arrière. En plus de la boîte de vitesses automatique, la version Inventive BVA propose trois modes de conduite (Normal, Eco, Sport) avec des palettes au volant.  La version Seductive offre une climatisation Auto Bi-Zone, accoudoir coulissant, lèves-vitres avec fonction anti-pincement AV/AR, rétroviseurs rabattables électriquement, Caméra de recul avec lignes de guidage dynamiques, Jantes aluminium 17’’. La version Seductive BVA se distingue par un double toit panoramique ouvrant.

i10

Sur la version Essentiel, la citadine est équipée, entre autres, de boucliers et rétroviseurs ton carrosserie, grille du radiateur en chrome, garde-boue, airbags conducteur, barres de renfort latérales, et une direction assistée électrique à gérance électronique MDPS. Pour les adeptes de la boîte automatique, elle est disponible sur la version Essentiel BVA+ qui est dotée également d’airbag passager et ABS.

Grand i10 Facelift

La grande sœur de la i10 dispose de plusieurs options en plus, notamment, des airbags latéraux et rideaux, un correcteur électronique de trajectoire, un système d’aide au freinage et un système de gestion de la stabilité du véhicule. De plus, sur la version Lounge+, les rétroviseurs extérieurs sont dégivrants, le bluetooth est avec reconnaissance vocale et les poignées de portes intérieures sont chromées. A cela s’ajoute une aide au stationnement arrière. La boîte de vitesses automatique n’est disponible que sur la version Lounge + BVA.

Grand Santa Fe

Avec ses 9 places, le Grand Santa Fe est plus spacieux et plus confortable pour les passagers ainsi que pour le conducteur, il offre à ce dernier le choix entre trois modes de conduite, normal, confort et sport en plus d’un système d’aide au démarrage en cote et régulateur de vitesse. Sur la version Limited, Hyundai a beaucoup travaillé sur le confort, le SUV dispose, entre autres, de stores pare-soleil sur vitres AR, climatisation et chauffage arrière, sièges avant chauffants, siège conducteur avec mémoire, vitres anti-rayons solaires, rétroviseur intérieur électrochromique avec boussole intégrée, frein de parking électrique, toit ouvrant électrique.

Accent

Disponible en cinq versions, l’accent possède plusieurs options. Sur la version Pack : Vitres teintées, boucliers couleur carrosserie, lunette AR dégivrante, verrouillage/ déverrouillage à distance, direction assistée MDPS, volant réglable en hauteur, commandes audio au volant, ordinateur de bord. Sur la version Pack+ : verrouillage/ déverrouillage à distance, phare antibrouillard AV, volant gainé cuir, blocs de rétroviseurs avec clignotants intégrés. Sur la version Confort : Bluetooth, airbag passager, ABS, poche aumônière au dos du siège passager, appuie-têtes AR réglables en hauteur, banquette AR rabattable 60/40.Sur la version Confort 7DCT, on retrouve une boîte de vitesses automatique 7 rapports à double embrayage, ESP, supervision cluster, aide au stationnement AR. La version haut de gamme Maestro arbore un chromage sur le hayon arrière, jantes aluminium 16’’ et climatisation automatique.

i40

Sur la version d’entrée de gamme, ce modèle est équipé de climatisation auto bi-zone, boîte à gants réfrigérée, siège conducteur à réglage électrique et soutien lombaire, rétroviseur intérieur électrochromique, accoudoir central AV/AR, allumage automatique des phares, détecteur de pluie. La version Luxe+ de la berline porte bien son nom, avec sa sellerie cuir, toit ouvrant panoramique, phare xenon, siège conducteur avec mémoire, vitres AV anti rayons solaires, vitres AR surteintées, supervision cluster type LCD.

Nouvelle

La Elantra est disponible en boîte de vitesses automatique à partir de la version Inventive 7DCT, avec un système Start & Stop et supervision cluster. Sur la version Impressive 7DCT, la Elantra offre un accès mains libres et démarrage sans clé, aide au stationnement AV, siège passager réglable en hauteur, siège conducteur à réglage électrique, siège conducteur avec soutien lombaire et sellerie cuir.

 

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/hyundai-maroc-etoffe-sa-gamme-avec-lintroduction-de-la-ioniq-la-premiere-voiture-hybride-de-la-marque/feed 0
Championne du monde des rallyes : La M-Sport Ford Fiesta WRC disponible en Lego https://aujourdhui.ma/automobile/championne-du-monde-des-rallyes-la-m-sport-ford-fiesta-wrc-disponible-en-lego https://aujourdhui.ma/automobile/championne-du-monde-des-rallyes-la-m-sport-ford-fiesta-wrc-disponible-en-lego#respond Sat, 03 Mar 2018 18:50:15 +0000 https://aujourdhui.ma/?p=282868

La gamme Lego Speed Champions s’enrichit. En effet, Ford vient d’annoncer que les designers de chez Lego sont parvenus à restituer le look de la M-Sport Ford Fiesta WRC championne du monde en titre, ainsi que la Ford Mustang Fastback 1968. La M-Sport Ford Fiesta WRC se compose de 203 pièces, offrant un choix de ...]]>

La gamme Lego Speed Champions s’enrichit. En effet, Ford vient d’annoncer que les designers de chez Lego sont parvenus à restituer le look de la M-Sport Ford Fiesta WRC championne du monde en titre, ainsi que la Ford Mustang Fastback 1968.

La M-Sport Ford Fiesta WRC se compose de 203 pièces, offrant un choix de jantes, deux capots interchangeables -incluant la version avec les phares de nuit-, des autocollants de course et une figurine de pilote avec son casque et sa tenue de course. Une fois les 203 pièces assemblées, la voiture mesure 13 centimètres de long et 6 de haut.

«C’est une façon amusante de célébrer les succès des voitures Ford en compétition. On espère que cela va inspirer les nouvelles générations pour devenir designers, ingénieurs ou même pilotes de rallye», a déclaré Mark Rushbrook, directeur de Ford Motorsport.

Rushbrook a ajouté que la M-Sport Ford Fiesta WRC mérite assurément sa place dans la gamme Lego Speed Champions. Et pour cause, l’an dernier, elle a participé à la double victoire en Championnat du monde, remportant les titres constructeurs et pilotes avec Sébastien Ogier et son copilote Julien Ingrassia. Cette année, l’équipage a remis ces deux titres en jeu au volant de la nouvelle M-Sport Ford Fiesta WRC, avec le deuxième équipage composé de Elfyn Evans et de son copilote Daniel Barritt. Équipée du moteur Ford EcoBoost 1,6l, la M-Sport Ford Fiesta WRC de compétition est basée sur la nouvelle Ford Fiesta.

Ford et Lego ont également annoncé la sortie de la Ford Mustang Fastback de 1968 dans la gamme Lego Speed Champions en 184 pièces, pour redonner vie à la sportive verte aux jantes dorées.

La nouvelle M-Sport Ford Fiesta WRC et la Mustang Fastback 1968 seront disponibles à la commande sur le site de Lego à partir de demain, 1er mars.

La gamme Lego Speed Champions comprend également la légendaire Ford GT40 et la nouvelle Ford GT de course, qui ont respectivement remporté les éditions 1966 et 2016 des 24 Heures du Mans.

]]>
https://aujourdhui.ma/automobile/championne-du-monde-des-rallyes-la-m-sport-ford-fiesta-wrc-disponible-en-lego/feed 0