-82,7% au seul mois de mai 2020: Voitures neuves, les ventes s’effondrent

-82,7% au seul mois de mai 2020: Voitures neuves, les ventes s’effondrent

La crise sanitaire due au coronavirus continue de frapper de plein fouet le secteur de l’automobile.

Après la chute historique du mois d’avril, la tendance baissière se poursuit pour tous les segments confondus. En attestent les derniers chiffres de l’Association des importateurs de véhicules au Maroc (AIVAM) à fin mai 2020. Ainsi, les ventes des voitures neuves ont enregistré une baisse de -45,46% avec 36.123 véhicules vendus au total à fin mai 2020 contre 66.234 voitures écoulées sur la même période de l’année dernière. Se référant aux dernières statistiques de l’Aivam, les véhicules particuliers (VP) sont en baisse de -46,95% à fin mai 2020 enregistrant sur cette période 31.576 unités vendues contre 59.516 immatriculations comptabilisées à fin mai 2019. Les véhicules utilitaires légers (VUL) ne sont pas épargnés par la baisse générale (-32,32%), puisqu’à fin 2020, on compte 4.547 VUL vendus alors qu’à fin mai 2019, le compteur affiche 6.718 ventes. Il en ressort un recul de -32,32%. Au seul mois de mai 2020, les ventes des voitures neuves au Maroc sont en chute de -82,7%. Dans le détail, les VP ont enregistré une diminution de leurs ventes atteignant -85,02%. Parallèlement, les ventes des VUL ont fléchi de -62,14% au cinquième mois de l’année.

Top 5 : Dacia occupe la 1ère place

En pole position des meilleures ventes (VP) à fin mai 2020, Dacia garde la première place avec une part de marché de 33,12%. Elle a réalisé 10.458 ventes sur cette période contre 17.908 à fin mai 2019, enregistrant une baisse de -41,6%. En deuxième place, on retrouve la marque française Renault qui détient une part de marché de 12,55% à fin mai 2020. Ses ventes ont fléchi de -56,47% avec 3.963 ventes comptabilisés au cumul à fin mai 2020 contre 9.105 immatriculations enregistrées sur la même période de l’année dernière. De son côté, Peugeot se positionne en 3ème place avec une part de marché de 7,36%. La marque a vendu 2.323 VP à fin mai 2020 contre 4.586 véhicules particuliers à fin mai 2019 affichant un recul de -49,35%. La quatrième place est occupée par la marque coréenne Hyundai avec une part de marché de 6,99%. En termes de ventes, Hyundai a enregistré 2.208 unités écoulées à fin mai 2020 contre 4.149 unités (VP) sur la même période de l’année dernière, soit en baisse de -46,78%. La cinquième position revient à Volkswagen avec une part de marché de 6,44%. La marque a vendu 2.032 VP à fin 2020 contre 3.497 VP sur la même période de l’année passée, soit en diminution de -41,89%.

Le luxe n’est pas épargné

Les ventes de voitures de luxe n’échappent pas à la chute générale du marché de l’automobile. A la première place du podium, Mercedes résiste avec 614 ventes (VP) enregistrées à fin mai 2020 contre 1.075 unités vendues sur la même période de l’année dernière, soit une baisse de -42,88% de ses ventes. Sa consœur allemande BMW se place en 2ème position avec 454 ventes à fin mai 2020 contre 1.091 immatriculations enregistrées sur la même période à fin 2019, soit en recul de -58,39%. La troisième place est occupée par Audi avec 374 ventes à fin mai 2020 contre 795 unités écoulées en mai 2019, soit une diminution de -52,96% de ses ventes sur les VP.

Articles similaires

1 Comment

  1. Tahri joutei

    Moralité,les concessionnaires auto doivent impérativement reviser a la baisse leurs tarifs accepter de réduire leur marges bénéficiaires s’ils veulent rattrapper les retards accusés ds les vente au T1.

    Reply

Laisser une réponse à Tahri joutei Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *