970x250

ADM poursuit les travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid

ADM poursuit les travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid

Un chantier d’envergure mené sous circulation

La Société Nationale des Autoroutes du Maroc (ADM) annonce dans un communiqué le démarrage des travaux d’élargissement à 2×3 voies des deux derniers lots de l’autoroute Casablanca-Berrechid, et de l’autoroute du contournement de Casablanca, allant respectivement de l’échangeur Sidi Maarouf à la gare de péage de Bouskoura (15,3 km) et de l’échangeur de Tit Mellil à la bifurcation de Lissasfa (18,2 km). Ce chantier d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid et de l’autoroute de contournement de Casablanca concerne un linéaire de 60 km allant de la bifurcation de Mohammedia jusqu’au noeud autoroutier de Berrechid, en passant par la bifurcation de Lissasfa, des tronçons autoroutiers des plus fréquentés du Royaume.

En raison de la complexité des travaux sous circulation, ADM explique avoir défini un phasage permettant de limiter au maximum la perturbation de trafic. La première phase (2016-2019) a connu la réalisation de travaux préparatoires, notamment l’augmentation de la capacité des gares de péage de Tit Mellil, Bouskoura, Berrechid et de l’aéroport Mohammed V et l’élargissement de l’autoroute sur 3 km de part et d’autre de ces quatre gares. Cette étape a nécessité un budget de 400 millions de dirhams financée complétement par les fonds propres d’ADM. La deuxième phase entamée dès fin 2019 est relative à l’élargissement à 2×3 voies des sections autoroutières à fort trafic desservant des infrastructures vitales et nécessitant le maintien de la circulation en 2X2.

Cette étape englobe 4 lots. Le premier concerne la bifurcation d’Ain Harrouda à l’échangeur de Tit Mellil (12,8 km) tandis que le deuxième lot concerne l’échangeur de Tit Mellil à la bifurcation de Lissasfa (18,2 km). Pour ce qui est du troisième lot, il est relatif à l’échangeur de Sidi Maarouf à la gare de péage de Bouskoura (15,3 km). Le lot 4 est pour sa part sur la gare de péage de Bouskoura au noeud autoroutier de Berrechid (10,7 km). A noter que les travaux du quatrième lot ont été achevés en mars 2021 et ceux du premier lot sont à un état d’avancement de 95%. S’agissant du deuxième et du troisième lots, ADM indique que les entreprises adjudicataires des appels d’offres relatifs à l’exécution des travaux sur ces deux lots viennent d’être désignées.

Pour le lot 2, c’est l’entreprise Bioui Travaux qui se chargera de la réalisation des travaux de cette section, pour un montant qui atteint 400 MDH HT et un délai d’exécution de 36 mois. De son côté l’exécution des travaux pour l’élargissement du tronçon relatif au lot 3 a été attribuée à l’entreprise Groupe Mojazine pour un montant de 517 MDH HT et un délai d’exécution de 45 mois. A noter que le pilotage de ces deux chantiers complexes a été confié à la filiale d’expertise technique d’ADM, à savoir ADM Projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.